VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

▬ vengeance { season finale : groupe 2
ϟ celui qui lit ce titre est un elfe de maison. Ceci était la touche d'humour de Thor.
Dominus Tenebrae
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ
ϟ messages : 974
ϟ entrée : 24/04/2010



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mer 8 Fév - 19:26.

vengeance

la grande salle
Enora Boatwright, Maxim Webster, Yoona Park, Seth Blackburn &. 19.V8E.2




Une demie douzaine de membres de l'organisation secrète s'était regroupée au sein de la grande salle. Lorsque vous aviez commencé à faire votre ronde dans Poudlard, vous aviez été immédiatement attirés par les nombreux cris qui émanaient de la grande salle. Des cris de haine de rage. Mais aussi de peur.
Et lorsque vous étiez enfin arrivés dans la salle, vous aviez pu constater par vous-mêmes l'ampleur des dégâts. Les tables avaient été détruites, de même pour les sabliers. Quelques élèves étaient allongés au sol, laissés pour mort. Il était temps d'agir, temps de vous battre. De vous venger.

Enora, Maxim et Seth sont membres de la résistance, de ce fait ils dont à la tête de ce groupe. Vous avez deux missions à accomplir. La première est de combattre les membres de l'organisation secrète. La seconde est de protéger les blessés des différentes attaques ! Il n'y a pas d'ordre de passage particulier.




Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mer 8 Fév - 23:22.



the spirit carries on..





  • A peine remise de la troisième tâche, Enora ne voulait qu'une chose, sauver les siens. Elle transplana à Poudlard ne sachant pas vraiment quoi faire. Elle était perdue en quelques sorte, elle avait changée, choquée par ce qui lui était arrivé. Elle ne savait pas ce qu'il se passait pour les autres, elle ignorait tout des évènements mais elle avait choisi son camps, elle savait ce qu'elle avait à faire, tuer ces saloperies, leur faire payer ses souffrances. La Tâche l'avait transformée, elle savait qu'elle ne serait plus jamais la même. Elle avait perdu une partie de son humanité, mais qu'importe le monde avait perdu son humanité. Le monde semblait si sombre, horrible, elle n'y trouvait plus aucune beauté. Elle en était finalement dégoutée comme si elle ne pouvait jamais rien aimer. Oui, L'Organisation avait voulu sa mort mais au final elle avait eu mieux. Ce jour-là Enora Flore Boatwright était morte laissant place à une fille sans étincelle, sans vie, juste une rage immense, voulant se venger, n'hésitant plus à tuer pour se protéger, une fille qui ne pensait plus qu'à elle. Elle le savait, elle en était consciente avant la Tâche, elle ne serait plus jamais la même. Alors elle avançait avec une détermination immense, elle ne cherchait qu'une seule chose, se venger, prononcer un sort horrible, visant un homme masqué, tuer. Elle voulait tuer. Elle était devenu un monstre, elle ne pensait plus qu'à détruire l'organisation, les tuer un par un pour trouver son père et le massacrer de ses propres mains.

    Elle accélérait ses pas peu à peu, poussant la grande porte principale Poudlard, elle ne reconnaissait plus rien, Poudlard était un champs de ruines, la guerre venait seulement de commencer mais l'organisation avait déjà frappé. Les sabliers étaient au sol, elle le voyait alors qu'elle n'était pas encore entré dans la salle. Elle courait légèrement, s'arrêtant net devant l'étendue des dégâts, ils avaient tout saccagé. Ils s'était bien amusé. Elle allait tout faire pour les massacrer comme elle le voulait tant.Les tables étaient brisées, la fumée arrivait déjà suite aux destructions. Un champ de ruine, une salle où ils avaient tout vécu, leurs très beaux moments, leur arrivé, la salle où elle aurait dû recevoir son diplôme et son statut de major de promotion. Oui, elle avait beaucoup de souvenirs, tous souillés par des gens trop stupides pour comprendre que leurs actions allaient leur nuire, trop naïfs pour avoir de telles pensées et surtout cruels et inhumains. Oui, elle aurait pu finir son année en paix, recevoir son diplôme, faire ses adieux à ce magnifique château qui allait tant lui manquer, elle aurait probablement versé quelques larmes, prit ses amis dans ses bras puis aurait monté dans ce train pour retourner chez ses parents, elle aurait été heureuse, son père n'aurait pas été un salopard de première. Mais l'Organisation avait finalement tout gâché. Elle ne pouvait pas rentrer chez elle avec de belles images dans sa tête, ne parlait même plus à son père et s amère subissait encore les coups de son père toujours plus violents.

    Elle passait la tête dans la salle, des élèves courraient pour fuir, certains rampaient se faisant attraper par la jambe par un homme masqué qui riait. Salopards. Elle serrait sa baguette, elle était encore faible mais elle voulait se battre, jusqu'au bout. Elle avait abandonné une fois, pas deux. Elle entra dans la salle, un membre de l'organisation torturait un élève écroulé au sol, il pleurait, hurlait. Alors sa rage s'amplifiait. Elle s'approchait, elle pointait sa baguette sur la membre qui se tenait debout lançant le sort de torture. EVERTE STATIM ! Le membre fut propulsé, elle courait vers l'élève, séchant ses larmes durant quelques secondes, serrant le jeune élève dans ses bras comme une grande soeur, protectrice.

Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Sam 11 Fév - 14:27.
▬ vengeance { season finale : groupe 2 Nxi0i

On pouvait transplaner. Tout le monde le disait, le criait. Quelle douce fragrance de liberté ! Quel doux plaisir ! C'était une délivrance au milieu de tant de chaos. En quelques secondes, j'étais envahi par le mal être caractéristique du transplanage. Étourdi, malade, je ne me sentais pas bien mais quelle joie. Dans mon esprit, je n'avais qu'une seule destination : Poudlard. Ma seconde maison et également le premier endroit où irait Enora pour se réfugier. Je tenais fermement ma baguette. Ne surtout pas la perdre. Pas dans des moments comme celui-ci. Une seconde plus tard, j’étais à l’extérieur de Poudlard. L’école semblait paisible au loin, cependant, les bruits de combat qui me parvenais prouvaient le contraire. Ni une, ni deux, je me mis à courir au milieu du parc. Cette école était havre de paix quand ça n'allait pas à la maison familiale. C'était l'endroit où j'avais grandi, où j'avais appris et où j'avais rencontré mes amis. N'était-ce pas des raisons suffisantes pour vouloir protéger Poudlard et aider les pauvres victimes de l'Organisation Secrète ? Il me fallait me dépêcher. Plus vite j'arriverai, plus vite je pourrai aider mes camarades. Par Merlin, et si ils avaient touché à des proches ? Et si pendant que je protégeais mon école ici, ils s'attaquaient à ma mère à Londres ? J'avais peur. Cruellement peur pour elle. Plus personne n'était épargné. Tout le monde pouvait se prendre un sort en pleine tronche. Alors que je m'approchais toujours un peu plus, je vie une silhouette entrer dans le Grand Hall. Qui était-ce ? J'eus la réponse pratiquement tout de suite. J'avais trainé assez longtemps avec elle, je l'avais assez taquiné ces sept dernières années pour la reconnaître. Enora. Elle était ici. Vivante. En forme. Enfin, en tout cas assez pour vouloir affronter l'Organisation Secrète. Toute seule. Évidemment. Qu'est-ce qu'elle avait en tête ? Est-ce qu'elle était prise d'une fièvre délirante qui lui faisait croire qu'elle allait pouvoir tuer tout le monde et se venger ? Okay, elle venait de vivre la pire épreuve de sa vie mais... merde ! Elle ne pouvait pas avoir perdu l'esprit !

Accélérant ma course, je finis par arriver à la grande porte. Je pris quelques secondes pour reprendre mon souffle, il ne fallait pas que je sois pris de cours une fois à l'intérieur parce que je manquais d'oxygène. En rentrant, j'allais me plonger dans un tout autre univers. Un cauchemar. Je risquerai ma vie, là-dedans. Je ne pourrai pas faire demi-tour une fois que j'aurais vu les dégâts. Je ne pourrai pas renoncer et transplaner. Je devrais assumer mon choix. La main sur la poignée de la porte, je fermai les yeux. La bataille qui avait eu lieu à Beauxbâtons était une toute autre histoire. Là, j'allais me battre pour protéger tout ce qui m'était cher. Ce ne serait pas une mince affaire. Je ne dormirai pas avant longtemps. Sauf si on me tue. Etais-je prêt à mourir ? Ce n'était pas vraiment le genre de question que je devais me poser alors que ma meilleure amie était à l'intérieur mais la question persistait. Vouloir secourir Enora était une chose, sacrifier ma vie en était une autre. Cependant, elle était comme ma sœur. En partant de ce principe, j'étais capable de tout. Même de donner ma vie pour qu'elle soit sauve. Alors j'ouvris la porte du grand hall et je fis un pas à l'intérieur. Les sorts résonnaient et me parvenaient de la Grande Salle. Qu'est-ce qu'ils avaient pu trouver ? Des tables, des bancs, rien de bien intéressant pour l'Organisation Secrète. Je jetai un coup d'oeil dans l'ouverture de la salle pour voir si Enora s'y trouvait. Ah oui. Elle y était. Elle venait de projeter un sorcier dans les airs. Okay, elle n'était pas contente-contente. Sous mes yeux, elle se précipita vers un élève blessé. C'est là que je découvris la situation. En fait, ce n'était pas vraiment les bancs et les tables qui les intéressaient, c'était plutôt les élèves et professeurs qui étaient revenus. Les salauds. D'autres sorciers avaient eu moins de chance que l'élève qu'Enora secourait. Beaucoup étaient étendus, laissés pour morts. Re-merde. C'était quoi cet enfer ? J'aurais aimé être ailleurs. Franchement. Assister à ce spectacle me serrait le cœur. J'avais envie de vomir, de frapper, de hurler.

Et si ils faisaient la même chose à Enora ? Elle était la Championne de Poudlard, ils n'auraient aucune pitié pour elle. Elle s'était enfuie du Tournoi. Elle avait essayé de se rebeller et d'aller contre l'Organisation pendant la Tâche. Ils n'auraient aucune clémence. Aucune. Deux choix se présentaient à moi : protéger Enora depuis ma place, histoire de n'être vu par personne et d'attendre de l'aide ou sauter dans la salle et foncer sur elle pour la sortir de là. La deuxième me tentait. J'aurais aimé pouvoir la serrer dans mes bras. J'avais cru la perdre pendant la Troisième Tâche. Ma raison me disait de préférer la première. La mission qui nous avait été confiée était claire : protéger les innocents et combattre l'Organisation Secrète. Ca, je pouvais encore le faire depuis ma place en attendant que je ne sois plus seul. A deux ou trois, on pourrait entrer et agir plus efficacement. Tout seul, je n'avais pas vraiment le choix : attendre qu'un sorcier lève la main – la baguette – sur Enora ou tout autre sorcier à terre. Ils allaient voir ce qu'ils allaient voir.
Dominus Tenebrae
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ
ϟ messages : 974
ϟ entrée : 24/04/2010



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Lun 5 Mar - 19:21.

vengeance





Les membres de l'organisation secrète commencèrent à se regrouper. Une attaque se préparait. La peur de mourir se fait ressentir, en effet, depuis des mois ils ont su prouver à quel point ils étaient forts, à quel point ils pouvaient se montrer cruels.
Une seconde plus tard, tout est déjà trop tard. En effet, l'un d'entre eux d'un coup de baguette enflamme les débris. Un brasier immense trône au centre de la salle. Quelques secondes plus tard, des éclairs de lumières vertes partaient dans tous les sens.

Tentez de survivre. N'hésitez pas à attaquer, à tuer. Dominus interviendra très prochainement.




Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Jeu 8 Mar - 0:00.
▬ vengeance { season finale : groupe 2 0matricule3f
Le corps du garçon tomba brutalement sur le sol. Il portait un uniforme des Poussoufle déchiré et sale. Il était déjà froid, les yeux toujours ouverts et figés. Le masqué enjamba sa victime et vint briser un bureau à côté de lui. Sa baguette lança des éclairs qui détruisirent des boules de verre dans un bruit horrible. La colère le mangeait. Il était furieux. Si le garçon avait été encore en vie, il lui aurait fait subir les pires horreurs par vengeance. Tous leurs plans, à l'eau. Pourtant, tout avait semblé bien fonctionner. « Shâd. On te tuera. Je rêve déjà de voir tes boyaux enroulés ta gorge et tes yeux révulsés qui hurlent de douleur. » Il soupira, respira un grand coup, souleva un peu son masque pour passer un doigt sur ses blessures et s'appuya contre le mur. 19.V8E.2 reconnaissait bien l'endroit où il avait atterrit. La tour d'astronomie. Il s'était si souvent assis sur ses bancs de classe qu'il connaissait par cœur ses recoins. Il passa rapidement la tête par une fenêtre. Presque aucun bruit, la bataille ne devait pas encore faire rage ici mais déjà il voyait apparaître des personnes dans le parc, près du lac ou dans les couloirs voisins. Quelques membres masqués arrivèrent à leur tour. 19.V8E.2 savait où il pourrait les rejoindre ensuite. L'envie de descendre et de prendre de l'avance sur tout le monde en mettant la pagaille dansait en lui mais il ne tiendrait pas longtemps avec cette blessure. L'infirmerie, il devait vite s'y rendre. Il bascula le corps du jeune garçon sur son épaule, remerciant sa fine silhouette de ne pas peser très lourd. Un instant plus tard, il se retrouva devant les portes de l'infirmerie qui commençait à être remplie. « L'exploser par la suite ne serait pas une mauvaise idée. T'en penses quoi ? ». 19.V8E.2 tourna la tête vers le visage du cadavre qu'il portait et émit un petit rire. Une fille ne tarda pas à le remarquer, elle avait un bandeau autour de la tête qui cachait un œil d'où jaillissait un rouge sang à l'image horrible. D'un coup de baguette, il l'a fit taire en l'étranglant avec les bandes médicales qui se mouvaient comme des serpents autour de cette gorge serrée. « Tout le monde dehors, le premier qui tente quelque chose verra sa cervelle recouvrir les murs ! » Deux stupefix, un avada kedavra et un sortilège de confusion pour la forme plus tard, il s'enferma dans le fond de la salle, la réserve. Pas de grosse difficulté, seul quelques jeunes élèves faibles et peureux étaient ici. Le gros de la bataille se déroulait visiblement plus loin. Les grondements des sorts se faisaient entendre plus fort. Rapidement, 19.V8E.2 s'appliqua des onguents et improvisa un bandage. Il chercha aussi une potion précise contre la douleur et s'écroula contre un vieux lit, la tête contre la vitre d'une grand vitrail. Du repos. Quelques minutes. Reprendre des forces avant d'aller exterminer chaque être de ce foutu château.

« Arrêtez, vous allez finir en prison de toute manière et... ». Une lumière verte, la fille s'écroula. « Tu pouvais la laisser parler c'était amusant. » « Tu me demandes d'avoir pitié?! » « Je n'ai jamais dit une telle absurdité. » 19.V8E.2 tapa sur l'épaule d'un autre masqué, celui qui venait de tuer une énième personne stupide croyant à une possible conversation. Il fixait son collègue d'idéaux, celui-ci venait d'apprendre la mort de sa femme deux jours avant. Tuée par des gens qui savaient pour lui. Innocente et morte. On l'oubliait trop souvent, eux masqués aussi avaient soufferts de pertes. Parfois bien avant qu'ils n'en viennent à cette situation, lorsque encore ils ne faisaient que parler d'eux par des affiches, des messages, de revendications, déjà on les menaçait de mort. 19.V8E.2 était d'autant plus furieux pour ces raisons. Il jugeait que le monde sorcier était en grosse partie responsable des événements actuels. Même si il avait toujours soutenu et encouragé la prise de pouvoir de cette manière, l'idée des champions s’entre tuant étant logique pour lui. 19.V8E.2 avait abandonné les paroles depuis bien longtemps, le monde sorcier ne bougeait pas, donc il voulait souffrir. Lui n'avait rien à perdre.
« Pourquoi tu portes ce gosse ? » « Occupes-toi de ton rôle, tu verras en temps voulu ! » Ils avancèrent rapidement vers la Grande Salle, dépassant d'autres combats pour rejoindre un qui leur plaisait plus. « La championne ! La championne est là dedans ! » 19.V8E.2 s'arrêta net et attrapa d'un coup sec par le col le masqué qui courait pour prévenir les autres, lui réclamant immédiatement des explications. Elle semblait donc s'en être sortit. Dommage. Mais bon, ça lui laisserait le loisir de jouer avec elle et de ne plus être interrompu comme dans les bois. Très vite, d'autres membres de l'Organisation se rassemblèrent et il prit part à la décision de mettre le feu aux débris. Une division rapide en quatre groupes, de trois à cinq masqués, certains pour empêcher l'entrée de nouveaux combattants, les autres pour éliminer ceux à l'intérieur. 19.V8E.2 s'approcha d'un autre membre, prêts à faire irruption dès le feu lancé. Il n'était pas nécessaire de préciser qu'il fallait d'abord tuer les plus âgés, ni même de mettre en place une quelconque stratégie. Ils avaient tous un entraînement derrière eux, de longues réunions. Et sans un mot, le centre de la Grande Salle prit feu. 19.V8E.2 s'engouffra aussitôt à l'intérieur, courant à toute vitesse pour aller bloquer les portes du fond, ouvrir le ventre d'un cinquième année au passage et se protéger d'un stupefix. Sa tête tournait un peu mais moins, il chancelait et se prit les pieds dans des bancs étalés mais continuait sa course dans la salle. Les prendre à revers. Il balança le corps de l'enfant qu'il recouvrit rapidement d'une banderole des serpentard et arriva derrière la championne de Poudlard. « Impressionnant. Stupide et fascinant. Tu tiens vraiment à mourir en réalité. » Il fit un signe de tête vers un des autres masqués et d'une geste unit, des débris enflammés vinrent voler à toute vitesse dans la Grande Salle. Les contrôlant, il pouvait les éviter. Déjà certains étudiants se faisaient happer, un d'entre eux tomba même dans le feu. Il le fixa tandis qu'il hurlait d'agonie en courant dans tous les sens alors que ses amis tentaient à travers leurs larmes et leur panique d’anéantir les flammes, sans succès. 19.V8E.2 passa près d'un corps, mort ou non il ne savait pas et l'envoya à son tour près du corps du jeune garçon. Un autre membre faisait de même. Réunir le plus de corps pendant que d'autres tuait les plus âgés. Il esquiva un sort, regarda l'étudiant qui avait tenté de l'atteindre et secoua la tête d'un air déçu avant de le tuer. Des gamins ne pouvaient rien faire face à eux. Entrainés, eux n'avaient même pas finit leurs études. Ils étaient alertes, rapides, même si lui sentait sa blessure qui allait l'handicaper. Mais pas de découragement, au contraire. 19.V8E.2 se réjouissait déjà, son énergie lui revenait à toute allure, motivée par l'adrénaline et la colère. Tous les étudiants dans cette salle seront mort d'ici peu.
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Dim 18 Mar - 16:31.


....



Elle se jetait sur l'enfant qui ne jurait plus que par elle, sa vie ne résumait qu'au visage de la Serdaigle, plus rien ne comptait, il prenait sa main en pleurant, il avait trop souffert. Enora se rappelait alors de cette nuit là, la Troisième Tâche, elle ferma les yeux et mit les mains sur son crâne comme si une migraine la gênait atrocement. Ces images défilaient dans sa tête, elle ne savait plus les enlever. Alors elle revoyait ces arbres, Kurt, sa baguette pointée sur elle, le sectum sempra, elle entendait encore la voix de Tyler crier dans sa tête, elle secouait sa tête, elle n'en pouvait plus. Cette nuit avait bel et bien changé sa vie, elle l'avait choquée, Enora n'étant plus qu'une machine à tuer, une jeune femme qui ne pensait qu'à se venger et rien d'autre. Elle n'était plus cette fille qui ne pensait qu'aux études, au bien de sa mère, elle ne pensait plus qu'à tuer, ce mot qui se répétait sans cesse dans sa tête. Le jeune élève la fixait, il devait probablement se demander pourquoi elle était devenue aussi folle, elle posait ses mains sur le sol gelé de la Grande Salle, laissant échapper une larme montrant sa saturation. Elle releva sa tête qui était baissée et son visage caché par ses longs cheveux bouclés était désormais totalement dégagé. Elle relevait l'enfant, il ne devait pas la voir comme ça, elle fronçait constamment les sourcils, revoyant ces images encore et encore, sans pouvoir contrôler son esprit. Elle fit courir l'enfant vers la porte, voyant ainsi Maxim. Elle ne l'avait pas revu depuis la Tâche, il ne pouvait pas imaginer à quel point il lui avait manqué. Elle avait besoin de lui, maintenant plus que jamais. Alors qu'elle lâchait un léger sourire à son meilleur ami, la championne sentit un souffle derrière elle, elle imagina alors le pire, et finalement elle était loin de s'imaginer ce qu'elle allait vivre à cet instant. « Impressionnant. Stupide et fascinant. Tu tiens vraiment à mourir en réalité. » La tâche n'était donc pas terminée, ils voulaient encore la voir souffrir, se battre jusqu'au bout, mais Enora sentait qu'elle n'avait plus cette force des débuts, son ventre, ouvert quelques jours avant, lui faisait encore mal, ses jambes étaient lourdes, elle avait à peine la force de courir. Elle serra la mâchoir, elle savait que rien n'était fini, qu'ils allaient la traquer comme un appas, comme une bête que l'on veut chasser. Elle était cette souris qui tentait d'éviter les pièges mais qui se fait finalement toujours prendre par son ennemi qui est beaucoup plus gros, plus fort qu'elle. Elle n'avait rien d'une héroïne, rien d'une championne, seules ses notes avaient dû compter pour ce choix. Elle ignorait encore pourquoi elle avait été choisie, mais probablement pas pour sa force physique. Elle se demandait ce qu'aurait bien fait Ariel dans une telle situation, ou bien Kurt, ils auraient agit, elle restait plantée là comme une statut qui n'avait pas la capacité de bouger. Mais elle se rendit très vite compte qu'elle devait agir, réagir.


Alors qu'elle tourna la tête, elle voyait les élèves tomber un par un. Les flammes l'entouraient, elle sentait que tout allait se finir pour elle, alors elle chercha sa première cible, elle ne voulait pas mourir en vain, par mourir pour rien, elle voulait mourir pour la bonne cause, elle voulait aussi se venger, tuer. Alors qu'elle lança des protego pour se protéger de quelques sorts, elle visa un premier membre de l'Organisation : EVERTE STATIM ! . L'homme masqué fut propulsé contre en mur de pierre, violemment mais la jeune championne ne regrettait surement pas son geste, elle en était même fière. Sa tête tournait légèrement, tentant de voir ses ennemis à travers les flammes. Elle se rappelait alors de l'attaque de la volière, cette fumée qui remplissait ses poumons, ces cadavres au sol. Elle pointa sa baguette vers 19.V8E.2 , ravalant sa salive, elle était terrifiée, elle était humaine, rien de plus. BOMBARDA MAXIMA ! . Le sol explosa, elle fut projetée contre le sol, stupide ah ça oui elle le devenait, la vengeance l'aveuglait, mais elle allait mourir fière d'elle et avec des valeurs que ces gens n'avaient pas.


Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Jeu 22 Mar - 19:34.
▬ vengeance { season finale : groupe 2 0matricule2g

19.3S0.1
foulait à nouveau le sol de son ancienne école, où tant de souvenirs restaient à jamais gravés dans sa mémoire, comme beaucoup d'autres sorciers. Et pourtant, l'homme n'avait aucun scrupule à s'en prendre à cet endroit presque sacré pour certain, refuge des malheureux sans famille qui pouvaient ainsi s'en trouver une, repère pour tous ceux qui se cherchaient futur et ami. 19.3S0.1 l'avait trouvé son futur, mais Foreston et son gouvernement avait tué petit à petit la foi qu'il plaçait dans le gouvernement sorcier. Il pensait pouvoir faire confiance à Sejdic, mais sa récente collaboration avec les gobelins, ces êtres malfaisants, sournois et hypocrite l'avait convaincu que prendre les armes était la seule solution qui lui restait.

Après avoir causé le plus de dégâts dans l'école française, 19.3S0.1 venait maintenant chercher vengeance dans sa patrie. Le château tombait en ruines fumantes ça et là, les zones de combats bien visibles grâces aux sorts qui fusaient de toute part. Des cris de rages, de douleur, de colère, de vengeance se faisaient entendre partout, des pleurs et des hurlement déchirants aussi. Des corps sans vie peuplaient les pelouses autrefois verdoyantes, maintenant à jamais tâchées de sang, des corps d'enfants, jeunes et plus âgés, présents au mauvais endroit au mauvais moment ou alors qui avaient perdu la vie avec bravoure dirait-on lors des discours commémoratifs. A pas lents et assurés, 19.3S0.1 pénétra dans l'enceinte du château. Son masque sur le visage, lui conférant ce sentiment de toute puissance grisant, 19.3S0.1 envoyait quelques sortilèges lui permettant de tracer sa route plus facilement.

L'adrénaline du combat pulsait dans ses veines, revitalisait son cœur et son corps bien plus efficacement que n'importe quelle drogue ; et d'entendre des membres masqués beugler où se trouvait la championne l'enivra presque de bonheur. Enfin, faire quelque chose d'utile, enfin, pouvoir faire quelque chose conforme au plan de base. Enfin, participer à la mise à mort de l'un des champions, avant d'enchaîner avec les autres, méthodiquement ; sans hésiter à pulvériser quiconque se trouverait sur leur chemin. 19.3S0.1 rejoignit donc la petite escouade, composée notamment de 19.V8E.2, qui entrerait dans la grande salle pour nettoyer un peu tout ça ; tandis que les autres empêcheraient de l'aide de pénétrer dans la Grande Salle. Sans se concerter, chacun savait ce qu'il devait faire, et alors que l'un deux s'occupait de la championne, 19.3S0.1 remarque ce petit morveux qu'il pensait avoir fini dans les gradins. Il fallait croire qu'il était plus coriace qu'il n'y paraissait.

Un sourire cruel derrière son masque, 19.3S0.1 s'avança vers lui, décidé à en découdre et à l'achever véritablement. Tranchant d'un geste vif de la baguette la gorge d'un élève qui se dressait devant lui, 19.3S0.1 s'avança vers le gamin. « Alors, pas encore mort ? Tes yeux vont bien j'espère ? Tu vas en avoir besoin ! » 19.3S0.1 pointa sa baguette vers lui et lança un Feudeymon à la forme d'un serpent aux crochets acérés. Et face à ça, hein, il disait quoi ?

[Tout a été vu au préalable avec Seth Blackburn, c'est lui qui est attaqué]
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Sam 24 Mar - 13:54.


Tes yeux s’entrouvrent. Ils se plissent, se referment, se rouvrent. Tu es déstabilisé. Ton dernier souvenir remonte à une attaque dans les gradins de Beauxbâtons. Tu te rappelles vaguement avoir hurlé à pleins poumons suite à une douleur atroce. Puis le vide. L'infirmerie est pleine de monde, rapidement on te fait comprendre que tu dois partir. D'autres blessés attendent pour avoir un lit. Docilement, tu obéis. Te lèves et déguerpis des lieux.

En descendant les escaliers tu tâtonnes ta poche : ta baguette est bien là. Tu la saisis et la sors de ton jean, prêt à attaquer, à te battre. À tuer ? Tu ne sais pas où tu vas, les seules indications qui te permettent de t'orienter dans le château sont les cris poussés par les élèves qui combattent. D’instinct tu décides de te rendre au parc. La plupart des élèves doivent s'y trouver. Mais en passant auprès de la grande salle tu ne peux t'empêcher de t'arrêter. Enora y est. Accompagnée de Maxime, elle risque sa vie. Leen et Louve doivent encore être en France, ici personne ne t'attend à part, peut-être, Enora. Ni une ni deux, tu t'engouffres dans la grande salle.

Tu tournes sur toi même, essayes de prendre tes marques, de voir ce que tu pourrais faire. Ton premier réflexe est de hurler « INCARCEREM ». Par chance tu atteins ta cible à la jambe. Elle recule. Satisfait tu cours auprès de deux élèves, couchés. Intérieurement tu pries pour qu'il ne soit pas déjà trop tard. La tâche de sang qui englobe le premier corps te fait comprendre que pour elle, c'est déjà fini. Tu t’abaisses vers le second, touches son poux : il est faible. Très faible. Trop faible? Tu secoues la tête. D'un coup de baguette tu lances un lanceflèche vers le groupe d'os-iens. Tu ne te fais pas d'idée il est peu probable que tu en aies touché un. Mais peut-être que cette attaque les dissuadera de t'approcher ? Sans perdre une seconde tu commences à dessiner un cercle autours de la jeune fille. Tu murmures une puis deux incantations, apprises durant ta scolarité. Une fois terminé tu retournes auprès de la fille. Brune, relativement petite : elle ressemble à Lily. Elisabeth. Ta sœur. Disparue. Tu passes tes bras sous son corps et l'enlaces. Elle devient pâle. Son cœur ralentit. Jusqu'à ne plus battre.

Elle est morte. Dans tes bras. Délicatement tu la reposes au sol, et fermes très doucement ses paupières. La bataille fait certes rage tout autour de toi mais tu prends ton temps. Car tu ne peux pas te détacher d'elle. Tu n'y arrives pas, c'est impossible, inconcevable. Tu laisses tomber une larme sur sa joue. Tu frottes tes yeux, renifles, et sanglote une dernière fois. Tu te lèves et recules, tout en gardant les yeux rivés sur le corps inerte de cette gamine morte à l'instant. Une nouvelle famille anéantie à cause de cette guerre. Au loin tu vois Enora se battre, tu cours après d'elle !

Au même moment un brasier se crée autour de vous. Le feu se propage rapidement, brûlant tout sur son passage. Les bouts de tables. Les élèves. Les morts. La jeune brunette. Tu serres ta baguette encore plus fort. Ils allaient tous crever.

« BOMBARDA MAXIMA ! » Le sol explose sous tes pieds. Instinctivement tu te jettes au sol plus loin et te recroquevilles sur toi même pour te protéger des débris. Une seconde plus tard tu es de nouveau debout. Tu cherches Enora du regard et la vois. Visiblement elle n'a rien. Encore que, tu ne peux être sûr de rien … Tu te crispes en entendant sa voix. « Alors, pas encore mort ? Tes yeux vont bien j'espère ? Tu vas en avoir besoin !  »

Tu tournes les yeux et le vois. À côté de lui, un élève tombe. Il vient d'être tué par cette merde. Tu pointes ta baguette, mais il est déjà trop tard quand tu te rends compte de ce qui s'apprête à suivre. Tu orientes le bout de vigne vers Enora et Maxim et d'un geste vif les expulses au plus loin de toi. Un feudeymon va se propager tout autour de toi d'une seconde à l'autre. En restant vers toi ils mettraient leur vie en danger.

Tout va très vite. Un feudeymon à la forme d'un serpent s'élève devant toi. « REDUCTO ». La colère, la rage, la haine font que malgré ton jeune âge tu atteins en partie ton objectif. Le serpent rétrécit mais reste tout de même imposant. Tu traces une diagonal face à toi et hurle une nouvelle fois « PROTEGO » un fin bouclier transparent se dresse entre toi et le feudeymon au bon moment. Le serpent s'écrase contre ton charme du bouclier. Placé sous l'égide de ton sort, les flammes ne peuvent t'embrasser, et pourtant tu sens la température augmenter.

Soudainement tu te mets à hurler «  TU NE M'AURAS PAS. ». Le souvenir de ta sœur s’imprègne une nouvelle fois en toi. Tu crois même la sentir, à côté de toi, en ce moment, à t'épauler. Tu restes concentré, mais tu ne peux t'empêcher d'avoir les larmes aux yeux. Elle est morte. Morte. Et c'est maintenant que tu peux la venger. Que tu peux faire payer sa disparition aux coupables. Elle te manque, terriblement. Et pour elle, tu te battras jusqu'au bout. Tu tournes la tête à gauche, et même si tu ne les vois pas tu t'adresses à eux «  Maxim ! Enora ! Vous me le laissez celui-là ? Je veux le tuer ! Moi-même ! » ». Elles sont bien loin tes valeurs. Toi qui croyais que tu ne tuerais jamais personne ...

Une tête roulera sur le sol. Et ce ne sera certainement pas la tienne.

Spoiler:
 


Dernière édition par Seth Blackburn le Sam 24 Mar - 15:49, édité 2 fois
Dominus Tenebrae
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ
ϟ messages : 974
ϟ entrée : 24/04/2010



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Sam 24 Mar - 13:54.
Le membre 'Seth Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de Dés

'Et selon Dominus ?' : 6

_________________

Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mar 27 Mar - 20:03.
En quelques secondes, je me retrouve propulsé au milieu de la Salle Commune. Ils étaient venus. Ils s'en étaient pris à Enora. Je n'allais pas les laisser faire. Elle n'était pas la seule cible de leurs attaques. Certains se concentraient sur des élèves encore en vie. Au milieu de la salle, un brasier se mit à brûler, sûrement les anciennes tables et bancs qui meublaient autrefois la pièce. Allez-y, détruisez tous car c'est nous qui vous détruirons. Je serrai ma main autour de ma baguette. Des dizaines de sorts me venaient en tête mais ce n'était jamais le bon. Aucun ne me semblait assez puissant pour exprimer ce que je ressentais, pour combattre ces sorciers masqués. Je me sentais impuissant face à la détresse de leurs victimes. Des victimes que j'avais fréquenté, que j'avais croisé dans les couloirs ou avec qui j'avais mangé. Là, je reconnaissais un Serdaigle qui avait montré qu'il avait de l'avenir. Il avait même prévu de faire de longues études et de devenir Ministre. Il ne ferait rien de tout cela. Mon regard se tourna ailleurs. Sa vue m'était impossible. Ça aurait pu être moins. Ça aurait pu être n'importe qui. Je rejoignis Enora. Elle avait une lueur rageuse dans le regard. Comme tout le monde mais jamais je n'aurais imaginé voir une chose pareille chez elle. Toujours adorable, sérieuse et soigneuse. Loin de tout sentiment négatif, à part pour les personnes qui la cherchaient. Elle lança un bombarda maxima qui manqua de me faire tomber. Elle allait tous nous faire mourir si elle continuait ! Je posai ma main sur son épaule. « Enora. Calme-toi. » Elle était tremblante. Elle n'était plus Enora. Elle en était presque effrayant. Avant de pouvoir en dire plus et qu'elle ne puisse s'en prendre au membre de l'Organisation Secrète, je me sentis poussé en arrière. Dans la propulsion, je perdis l'équilibre et ma tête frappa le sol. Pendant quelques secondes, ce fut le trou noir. Plus de baguette, plus de vision, plus de pensée. J'étais comme endormi. Perte de conscience. Finalement, je rouvris les yeux avec une grosse douleur derrière la tête. Quelque chose n'allait pas. Je ne me sentais pas bien. A côté de moi, je vis Enora. Elle semblait plutôt absorber par la contemplation d'un feudeymon qui s'attaquait à Seth. Je redressai la tête en grimaçant. Ma baguette. Où était ma baguette ? « Enora, j'ai perdu ma baguette. ENORA ! » J'attirais son attention. Crier me faisait mal à la tête. Je m'affolais. J'avais mal à la tête, ce n'était pas normal. Je n'avais plus ma baguette. Où est-ce qu'elle était ? Je ne pouvais l'avoir perdu. Je ne pouvais pas. Si on m'attaquait ? Si on tentait de me tuer ou de s'attaquer à quelqu'un ? Si je ne pouvais pas aider Seth ?

Il fallait que je me lève mais... je passai ma main derrière ma tête, là où ça faisait mal. Mes doigts furent humides. Non non non non. Je savais déjà à quoi m'attendre. Je ne pris même pas la peine de les regarder. Je savais. Du sang. J'étais bon pour un passage à l'infirmerie. Si je survivais. Si je retrouvais ma baguette. Devant mes yeux, Seth combattait courageusement. Lui aussi ne semblait plus lui-même. Etais-je le seul à garder un certain self-control ? Enfin, je n'allais pas pouvoir le garder longtemps. J'avais l'impression d'être un gamin qui se cache dans les jupes de sa mère, sans ma baguette. Sans quitter ma grimace de douleur, je me mis debout. Ouch. Tout tournait. Seth prit une allure fantomatique mais je me rendis compte que ça venait de moi. « Maxim ! Enora ! Vous me le laissez celui-là ? Je veux le tuer ! Moi-même ! »  De toute manière, ce n'était pas moi qui allais l'aider. Je me sentais bizarrement faible. Mes jambes n'étaient pas solides. Le sol semblait tentant. Et si je me couchais et dormais un peu ? Personne ne verrait que je dors, on me penserait mort et me laisserait tranquille. Mais le combat que menait mon camarade m'attirait davantage même si il avait tendance à devenir trouble. L'énorme feudeymon m'hypnotisait.

Et où était cette foutue baguette pour que je me batte, moi aussi ?
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mer 28 Mar - 14:55.
▬ vengeance { season finale : groupe 2 0matricule3f
19.V8E.2 la tenait, elle était juste là devant lui. Son importance lui paraissait secondaire, un corps de plus à tué, c'était tout. Mais la Championne de Poudlard, ça signifiait tout de même quelque chose. C'est celle de l'école française dont il avait du se charger mais il aurait préféré diriger sa baguette vers la Serdaigle. Ils se connaissaient. Et 19.V8E.2 ressentait l'urgence de lui faire payer sa déception. Surtout envers elle qu'il avait cru intelligente. Ce que tous les habitants du château lui avait fait. Furieux il était prêt à lui sauter dessus quand elle lança un sort qu'il eut le temps d'éviter mais pas assez pour ne recevoir aucun débris. Son corps fut projeté à quelques mètres sous la puissance de l'impact sur le sol. Ses os auraient pu exploser en mille fragments mais 19.V8E.2 ne ressentait que quelques vives douleurs dans un bras, une jambe et la tête, meurtris par les morceaux de pierres et la poussière qui bouchait sa respiration. Chaleur. Les flammes léchaient doucement son masque. Deux mètres en plus et il aurait pu brûler. « Rien de cassé ? Allez grouilles-toi, y'a un gamin qui essaye de réduire le feu et ils seront bientôt plusieurs à le faire.» Cette manière de parler, 19.V8E.2 la reconnaissait et en distinguant l'origine à travers le flou et la confusion, c'était un des membres qui ne portaient plus son masque. Dévoilé au grand jour. Plusieurs l'avaient déjà fait, dans le passé ou même aujourd'hui. Certains par traîtrise et d'autres pour affirmer leur détermination. Ce masque, 19.V8E.2 le portait avec fierté. Et s'il devait le retirer pour prouver qu'il n'avait pas honte, il continuerait de le garder auprès de lui. Mais après tout qui se souciait de leurs identités ? Il n'avait rien à perdre, il ne décevrait personne puisque c'était les autres qui l'avaient déçu. 19.V8E.2 se releva rapidement mais la douleur dans sa jambe droite était bien trop forte. Un regard sur son membre factice et il grogna de colère, découvrant l'état de celui-ci. L'explosion, c'était à cause de cette foutue championne et prétentieuse qu'il... Il pointa sa baguette, bien gardée en main même lors de l'attaque, et répara en un instant la situation. « Celle-là on la jette au feu ! Et avant je lui arrache sa tête ! » « Il faut d'abord s'occuper des corps et les...» « Tu n'as pas remarqué l'état de mon pied on dirait. Cette fille va me le payer. Pour tout ! » Il la chercha du regard, furieux, tournant sur lui même et attrapant son collègue par l'épaule. « Au fait, je ne te demandes pas ton avis. » 19.V8E.2 balaya toute la salle d'un vif regard, s'appuyant un instant sur son compagnon d'idées, son autre jambe douloureuse lui donnant difficulté à bouger. Il était hors de question qu'il la laisse s'échapper, que quelqu'un d'autre se charge d'elle. Le feu était toujours fort et présent, continuant de danser et de manger chaque élève qui se trouvait sur son chemin. L'odeur de cette salle était devenue horrible et lui donnait des nausées. Pourtant, 19.V8E.2 ne se sentait pas coupable, au contraire il était fier. C'était dans l'ordre des choses. Toujours en arpentant les combats et les corps il vit Enora et un autre garçon à ses côtés qu'il connaissait. En réalité il connaissait presque chacun des combattants de Poudlard et pendant qu'il indiquait à son collègue la présence de leur proie, il avait prit sa décision. Face aux deux étudiants, à un mètre d'eux, 19.V8E.2 posa la main sur son masque et afficha un sourire amusé.
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mer 28 Mar - 14:56.
▬ vengeance { season finale : groupe 2 375090420229001332938433

Le professeur retira la cape qui cachait ses habits et surtout son pied mécanique et magique que sa jeune élève venait d'abîmer. Il avait combattu tellement de fois sans qu'on s'en rende compte, sans qu'un seul grincement n'en sorte grâce à un sortilège qu'il était fier de cette réussite. Trop fier peut-être.

    « Vous êtes en difficulté Webster ? » dit-il sur un ton aussi calme et tranquille que si il lui adressait le bonjour au détour d'un couloir.

Un regard rapide sur le jeune homme et il ne vit aucune baguette à proximité ni dans ses mains. Il semblait même blessé et impuissant. Une occasion en or. Alors qu'il allait pointer sa baguette sur lui et lancer un Doloris ou un sortilège de Vide-Entrailles, il hésitait encore, il se ressaisit. Somhairle se disait que ce serait bien plus drôle de le voir démuni et obligé d'assister à la mort de ses amis sans rien pouvoir y faire. Il lui adressa un grand sourire et se retenu de ne pas lui mettre un coup de poing, juste pour la forme, pour se calmer. Mais ses forces aussi partaient, le poignard de Shâd et l'explosion d'Enora l'avaient considérablement affaibli et cela devait se remarquer. Bon, plan immédiat. On brûle cette miss-je-sais-tout, on termine notre boulot avec les corps et je vais rendre visite aux autres professeurs, engagez une discussion entre enseignants. Il avait hâte de se retrouver face à ses anciens collègues, pas nécessairement sortir la baguette et se battre contre eux mais il voulait leur parler.

Un coup d' œil sur la droite et il vit 19.3S0.1 qui semblait bien s'amuser ainsi qu'un autre groupe qui riait en admirant la montagne de corps qui s'amoncelaient. Lui aussi en avait besoin, tous ces morts ne lui suffisait pas. Il rageait de l'intérieur, en colère de voir la trahison de Shâd et de ses acolytes. Au sein même de l'OS il y a des traîtres. Et lui autant que les autres ne laisseraient jamais passer cela.
Le professeur Elwes avait tout fait pour ne pas se sentir faux, il savait ce qu'il faisait. Il était membre de l'Organisation et professeur aimant ses élèves. Il avait eu confiance en eux, il avait espéré que les plus malins se rendraient bien compte que lutter contre eux était stupide et suicidaires. Il avait espérer qu'ils essayent de comprendre leurs véritables motivations, qu'ils ne seraient plus d'accord d'être des chiens attachés et obligés d'assumer toutes les décisions du Ministère. Des gamins, des crétins. Abrutis d'élèves. Somhairle était déçu, il y'avait eu des morts des deux côtés, parce qu’on les a trop vitre craint, parce qu'on les avait provoqués et lui trouvait maintenant normal de rendre la pareille. La prise de pouvoir l'avait fait sentir plus protégé, il pouvait être sur maintenant que si son père et son frère le retrouveraient, c'est lui qui mettrait un terme à tout cela, qui les tuerait sans pitié. Cette position au sein de l'OS l'avait rendu confiant sur l'avenir du monde sorcier, il avait élaboré ses plans, désiré une nouvelle vie plus tranquille en sachant sa famille dans la tombe. Et maintenant tout s'écroule. Il était furieux mais le professeur n'allait certainement pas abandonner. Il se battrait jusqu'au bout pour les idées auxquelles il était fidèle et au passage il devra exterminer ceux qui tentent de les en empêcher. Même si c'était la fin, il n'aurait de cesse de se battre pour l'OS.

Un pas vers la Serdaigle, toujours en gardant l'attention vers Maxim. Il sentait que son appui était plus difficile au niveau de sa prothèse et que les mécanismes bien que réparés n'étaient plus neufs. On pourrait croire que ça le désavantagerait de boiter mais il avait pris l'habitude maintenant de positionner son corps de manière à ne pas pâtir de cette lenteur. Il était maintenant face à Enora et s'abaissa à sa hauteur.

    « Je suis profondément chagriné de constater que vous n'êtes pas aussi intelligente que vous le laissez croire Miss Boatwirght. Et dire que vous étiez une de mes meilleures élèves.»
    « Allez j'en ai marre d'attendre et d'écouter tes politesses. dit son collègue avant de se diriger furieusement vers Enora. Je la fous au feu qu'on en finisse ! On a pas que ça à faire. »
    « Tu as raison, je vais chercher de quoi lui trancher la tête et je te rejoins. » ajouta Somhairle d'un ton sec et dénué d'émotion.

Il s'éloigna d'un pas rapide, à la recherche d'un objet tranchant , se résignant finalement à utiliser une barre coupée des sabliers. Cela paraissait primordial que les élèves de Poudlard voit la tête de leur championne rouler, symbolique, puissant, il le fallait. En quelques coups ça devrait aller. Il faillit glisser sur les pierres colorées qui jonchaient le sol et entreprit de rejoindre le feu pour retrouver son collègue. Au passage un jeune Gryffondor le reconnut et couru vers lui, les larmes aux yeux en réclamant son aide avant de voir le masque accroché à sa ceinture. Le professeur le repoussa violemment et continua sa route. Il aurait pu le tuer mais étrangement face à l'uniforme de sa maison, il n'avait pas envie de le faire.
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mer 28 Mar - 16:31.


....



Son coeur s'emballait, elle ne pensait pas aux conséquences de ses actes, de ses paroles, elle n'était finalement plus elle même, la Tâche l'avait véritablement métamorphosée. Elle ne voyait plus rien sauf cet homme masqué dressé devant elle, son envie de vengeance, elle pensait à son père, elle voulait le tuer, le voir souffrir, alors qu'elle n'avait jamais ressenti de telles horreurs auparavant, elle n'avait jamais vécu cela. Elle se retourna, entendant son meilleur ami l'apeller, mais elle était bien trop occuper à regarder la scène, ce feu qui se répandait devant elle.

« Enora, j'ai perdu ma baguette. ENORA ! »

Elle secoua la tête, elle cherchait au sol la baguette de son meilleur ami, mais rester par terre était trop dangereux et les mettait dans une très mauvaise posture. Elle levait son meilleur ami, tentant de faire au moins une bonne action dans cette foutue journée. Ses yeux bougeaient dans tous les sens cherchant désespérément la baguette de Maxim, sa seule arme, elle savait qu'elle n'avait pas le pouvoir de le protéger éternellement si il ne l'avait pas. Elle sentait que le temps était compté, comme un compte à rebours qui retentissait dans sa tête, elle avait encore ces migraines atroces depuis la Tâche et elle sentait son ventre encore faire des siennes. Elle prenait conscience qu'elle n'avait même pas la force de se protéger elle même, elle n'avait plus cette force passée. Ses jambes recommençaient à trembler, elle n'avait pas vraiment dormi depuis des jours, elle saturait.

Elle releva les yeux, sentant une présence, un souffle sur son visage. Elle n'en croyait pas ses yeux, ce foutu professeur de potion n'était qu'un traitre? Finalement, au fond, elle n'était pas étonnée, il avait bien empoissonné ses élèves pour un cours de potion. Ce professeur était fou voilà tout, elle l'avait toujours su, mais de là à être dans l'Organisation secrète. Finalement, elle ne s'était jamais vraiment posé la question : qui est dans l'Organisation? Elle pensait bien trop à son secret avec ses parents, d'ailleurs le professeur était-il au courant? Son ventre se nouait, elle avait peur, elle était vraiment terrifiée devant son regard.

« Je suis profondément chagriné de constater que vous n'êtes pas aussi intelligente que vous le laissez croire Miss Boatwright. Et dire que vous étiez une de mes meilleures élèves.»

Si il y avait bien une chose que l'on ne devait pas reprocher à Enora c'était bel et bien son intelligence, elle était humaine voilà tout. Elle écoutait leurs paroles, elle avait envie de lui cracher au visage, d'hurler, de le tuer sur le champs mais elle n'était pas dupe, elle se sentait si faible face à cet homme. Son sang se glaça, la jeter au feu? Ils étaient sérieux? Ils avaient l'air de prendre cette situation sous l'angle de l'humour et rien d'autre. Ils la provoquaient comme à la Tâche. Sa haine grandissait, elle ne pensait plus à rien, sauf à sa survie.

« Tu as raison, je vais chercher de quoi lui trancher la tête et je te rejoins. »

Elle fit un grand pas en arrière, horrifiée. Elle versa une larme, elle sentait que cette fois ci serait la bonne, elle avait éviter la mort bien trop de fois pour l'éviter éternellement. Ils voulaient sa mort, rien de plus, ça leur rapporterait de la satisfaction, un plaisir immense, elle mourrait devant ses amis, elle ne reverrait plus jamais Tyler, n'entendrait jamais les explications de son père quant à ses choix. Elle pensait tout d'abord à une plaisanterie de mauvais goût de sa part, mais elle le voyait très vite prendre un objet tranchant. Elle ne contrôlait plus la situation, plus rien. Elle reculait d'avantage devant cette scène horrible, ses jambes tremblaient de plus en plus devant son angoisse.

Elle commença à courir jusqu'à la grande porte mais le feu remplissait la salle. Elle hurlait, les images de la Tâche revenant dans sa tête. Elle se retourna et pointa sa baguette vers le professeur, sans son masque elle n'avait pas envie de lui faire le moindre mal, pensant aux conséquences. Elle n'avait plus le choix. INCARCEREM !


Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Mer 28 Mar - 19:07.
Je me sentais faible. Je fermai les mains pour les empêcher de trembler davantage. Je savais que d'un moment à un autre, j'allais partir. J'allais m'effondrer au sol et retrouver les autres cadavres. Je sentais l'énergie me quitter. Mais Enora était à côté de moi. C'était la cible de toutes les attaques. L'Organisation Secrète la voulait. Ils allaient la tuer, la réduire en miettes, l'exploser, la torturer. Ils allaient s'en prendre à elle sans aucune pitié. Je ne pouvais pas me laisser abattre pour quelques gouttes de sang et une perte de connaissance. J'étais peut-être au bord de l'évanouissement, cela n'empêchait pas qu'Enora était en danger. « Vous êtes en difficulté Webster ? » A travers le rideau brumeux qui obstruait ma vision, je vis apparaître mon professeur de potions. Je ne l'avais jamais vraiment aimé. Il avait quelque chose qui me dérangeait. Il fallait dire aussi que sa matière ne donnait pas envie d'aimer l'enseignant. Toujours était-il que plus que jamais, je ne le voyais pas clairement. Pas seulement physiquement. Mais je ne comprenais pas pourquoi. Je fermais les yeux. Pour me battre, il fallait que je vois clairement, il fallait que j'ai toutes mes facultés. Il fallait... « Je suis profondément chagriné de constater que vous n'êtes pas aussi intelligente que vous le laissez croire Miss Boatwright. Et dire que vous étiez une de mes meilleures élèves. » Hein ? Comment on en était arrivé à dire adieu à Enora. Elle était pourtant debout à côté de moi. Mon saleté de cerveau tournait au ralenti. Vite, réfléchis, réfléchis. Enora était étrangement silencieuse. Une deuxième personne entra dans mon champ de vision. Un homme masqué. Ah tiens, monsieur le prof ne remuait pas d'un cil. Donc, qu'est-ce que mon cerveau en bouilli pouvait en déduire ? Il faisait partie de l'Organisation Secrète. Et il était devant nous, dangereux. J'étais un poids pour mon amie. Elle allait devoir protéger une personne de plus. Elle allait devoir se battre pour deux. J'allais lui dire de s'en aller. J'étais décidé à, pourquoi pas, tomber et m'évanouir sur les deux hommes pour les empêcher de poursuivre Enora.

« Allez j'en ai marre d'attendre et d'écouter tes politesses. Je la fous au feu qu'on en finisse ! On a pas que ça à faire. » HEIN ? Une Enora rôtie. Je ne sais pas pourquoi mais mon cerveau se mit à divaguer sur la chose. Non, ça n'aurait certainement pas une bonne odeur, ni une bonne saveur. Par contre, cela voudrait dire qu'Enora serait morte. Ça craignait grave. Et où était Seth quand on en avait besoin ? Toujours avec sa créature enflammée ? « Tu as raison, je vais chercher de quoi lui trancher la tête et je te rejoins. » Re-HEIN ? Ils étaient vaches. Depuis quand on décapitait les gens ? Ils se croyaient encore au Moyen-Âge ou quoi ? Mais ma vue revint subitement. Hors de question que l'on s'en prenne à elle. Il n'y avait que moi qui avais le droit de l'embêter, de la faire souffrir ou de la faire chier. Que moi. Au moins, ils n'étaient plus intéressés par moi. Ils se focalisaient sur Enora. D'ailleurs, mon enseignant s'éloignait en boitant. Okay. Mais il restait son copain. A côté de moi, ma meilleure amie venait de disparaître. Elle s'éloignait. Elle me laissait seul ? J'eus un drôle de sentiment. Ma main droite se serra davantage. Ma baguette. Je n'avais toujours pas ma baguette et j'étais seul devant un membre de l'Organisation Secrète. Un léger sentiment de trahison m'envahit. Ça faisait mal. Un élève de Gryffondor qui venait d'être repoussé par le prof passa à côté de moi. J'en profitai pour lui piquer sa baguette. « Hééé ! » Oui, on ne volait pas une baguette à un camarade en cette période dangereuse mais il n'avait qu'à trouver la mienne dans ce bordel ! Sans attendre, je pointai ma baguette sur le brasier. « Waddiwasi ! » Un morceau de bois enflammé sortit du brasier et s'envola dans les airs à la vitesse d'une balle de fusil et percuta de plein fouet le sorcier. Ça, c'était fait. Maintenant, ma baguette. « Accio baguette. » Avant même qu'elle n'arrive, je la vis voler au milieu de la pièce. Je tendis la main en espérant qu'elle ne rencontre par le brasier ou le feudeymon sur son passage. Il ne manquerait plus que ça. Quand j'eus mon bout de bois préféré dans dans ma main, je rendis la baguette à son propriétaire. Où elle était ? Enora
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Jeu 5 Avr - 15:35.
19.3S0.1 écouta placidement le jeune homme en face de lui le défier en duel indirectement. Il voulait le tuer lui-même ? Soit ; qu'on s'amuse un peu alors.... Un geste nerveux et sec de la baguette, le feudeymon du matricule disparut aussi subitement qu'il n'était apparut. Ce petit merdeux allait le supplier de l'achever rapidement une fois qu'il aurait commencé à lui montrer jusqu'où, lui, 19.3S0.1 était prêt à aller. Que ce soit un enfant en face de lui ne l'émouvait pas le moins du monde, à ses yeux c'était un être conscient qui venait de faire un choix -et un choix stupide en plus de ça. Autour d'eux, le feu prenait de plus en plus d'ampleur et la température augmentait sensiblement, l'air devenant de plus en plus irrespirable au fur et à mesure. Le chaos régnait dans la grande salle tandis que les membres masquaient la nettoyaient méthodiquement que la moindre résistance contre eux. Les corps des jeunes gens tombaient les uns après les autres sans que personne ne s'attendrisse : ils n'étaient pas là pour ça.

19.3S0.1 planta son regard sombre dans les yeux du jeune homme en face de lui, protégé par un faible bouclier. L'homme lança un puissant Bombarda Maxima sur le sol non loin du gamin, pour le déséquilibrer. En tombant, il y avait de grandes chances que sa protection s'annule. Et bingo ! Au sol, le garçon devenait vulnérable. Mais 19.3S0.1 ne sortirait pas l'artillerie lourde dans l'immédiat, il allait jouer avec lui, s'échauffer un peu avant de lui faire mordre la poussière, à lui aussi. 19.3S0.1 commença par un sortilège de mutisme, rien de bien méchant et si le gamin en face de lui maîtrisait les sortilèges informulés, il n'aurait aucun problème pour s'en sortir.
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté Ven 6 Avr - 21:37.


Son épaule se réveillait, les picotements se transformèrent en lames de couteau lentement enfoncés dans sa peau et Somhairle commença à avoir beaucoup de mal à supporter le poids de la barre tranchante. Il la tenait fermement, fixant Enora à quelques mètres de lui et observait cet arme improvisée qui bientôt lui ferait tomber son cou. Ça va hurler de terreur dans quelques minutes. Son bout était pointu, il scintillait à la lueur des flammes et il commençait déjà à rire en imaginant une perle de sang s'y ajouter. Il avait mis tant d'efforts dans ce qu'il avait entrepris, il croyait tellement en ses élèves, en la possibilité de leur faire prendre conscience que se battre était peine perdue et qu'ils devaient utiliser leurs cerveaux pour se rendre compte de la situation. Ils étaient trop à avoir voulus se battre. Tous ne brillaient pas en cours, certains étaient même des cas qui donnaient du fil à retordre aux professeurs et qui les épuisaient chaque jour. Ceux-là faisaient partis des premiers morts. Ils ont provoqués leurs pertes en croyant être suffisamment entraînés. Bande d'ignorants ! Son estime de l'enseignement sorcier avait baissé quand il avait visité plusieurs écoles dans le monde pour y trouver un poste et Poudlard avait su lui redonner confiance en les capacités des jeunes même si il était difficile de les intéresser et de ne pas être barbant. Mais cette confiance, ce regard admirateur sur l'école, il y'avait des mois de cela qu'il ne le ressentait plus. Au contraire il bouillonnait de plus en plus de colère. Trahison, déception... Cette barre en main qu'il agrippait ferment et qu'il s'apprêtait à abattre sur Enora avant que celle ci ne s'enfuie vers la porte, était la preuve qu'il n'aurait aucune pitié. Parce qu’au fond, il n'en a jamais eu. Sa survie a toujours compté plus que tout. Il aimait nouer des liens, partagés des soirées, des rires et être quelqu'un sur qui on pouvait compter. Mais jamais il n'avait mentit sur ses avis, sur ses méthodes pour obtenir ce qu'il voulait. Cette rage contre Shâd qu'il ressentait depuis des heures le rendait fou. Il se moquait bien des représailles. Qu'on m'envoie à Azkaban je m'en fous. Il devait faire ce qu'il avait à faire, c'était pour ça qu'il avait survécu le Nöel de ses dix-sept ans.
La Serdaigle courrait toujours et il avait bien du mal à la suivre au même rythme, son pied mécanique ne fonctionnait plus très bien, des rouages étaient endommagés et le mécanisme magique avait perdu de sa force., l'obligeant à faire un effort pour ne pas mettre trop de poids sur cette jambe. Son élève exécuta alors un Incarcerem, correct, agile mais mal visé car les cordes rencontrèrent un élève qui passa devant lui. Il perdit tout de même dans son geste d'esquive sa précieuse arme. Tant pis, à la baguette ce serait plus lent pour elle mais le résultat sera pareil. Il réussit alors à se placer devant elle et d'une entaille fraichement découpée lorsque soudain une main étrangère se posa sur son épaule et il sursauta

    «  Ramènes-toi vite ! On a attrapé quelqu'un qui va t'intéresser. »
    «  Tu ne vois donc pas que je suis déjà sur la championne de Poudlard idiot ? Il le bouscula d'une main, toujours concentré sur Enora, prêt à lui ouvrir la gorge d'un seul coup. Dégages d'ici ! »
    «  C'est ton père. On a attrapé ce fumier avec quelques autres à Londres. »

Il se retourna vers le masqué et le regarda étonné, un moment d'hésitation alors que sa baguette était toujours dirigée vers sa future victime avant d'exploser de rire. Il n'y croyait pas et son ami répliqua, énervé alors qu'il cherchait à lui faire plaisir en lui offrant ce salaud sur un plateau. L'idée de pouvoir tuer ce soir son père l'alléchait plus que de voir la tête de son ancienne étudiante rouler à terre et attirer les cris. Ce n'est qu'une gamine. Et son père, après tant d'années. Il voulait tout de même achever son boulot et fit un signe de tête vers un autre membre de l'Organisation pas loin de lui pour qu'il termine le boulot dans la Grande Salle. Somhairle allait exécuter le mouvement qui ferait basculer la tête d'Enora loin de son tronc quand le masqué attrapa son bras et qu'ils transplanèrent, furieux de ne pas être cru et espérant que personne n'avait encore tué l'homme. Crétin, je vais devoir revenir et encore courir après Boatwright, j'avais prévu d'autres choses. Il quitta Poudlard sans distinguer que son ancien ami masqué venait de se prendre un sortilège de la mort lancé par un autre professeur. Tant pis pour Poudlard, ce n'était rien comparé à la vie de son paternel entre ses mains. Enfin.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



▬ vengeance { season finale : groupe 2 Empty
Message Posté .

▬ vengeance { season finale : groupe 2

T H E . F E A T H E R . O F . A . P H O E N I X :: Saison 1

Sujets similaires

-
» EVENEMENT † This is the end. { SEASON FINALE }
» Journée 2 : Groupe F
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Intégrer le Groupe de Recherche
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: