VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Fantôme du passé
ϟ celui qui lit ce titre est un elfe de maison. Ceci était la touche d'humour de Thor.
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Fantôme du passé Empty
Message Posté Mer 3 Aoû - 15:53.
nouveau chapitre




STATUT DU SUJET : privé
NOM DES PARTICIPANTS : Louve - Hayleen - Louna
DATE : Mois de mars
HEURE : Vers 23heures
METEO : étoilés avec du vent.
NUMERO ET TITRE DE L'INTRIGUE GLOBALE EN COURS : 007 - Vengeance
NUMERO ET TITRE DE L'INTRIGUE DU FORUM EN COURS : 006 - Comment ça le sol tremble ?
INTERVENTION DE DOMINUS TENEBRAE : Obliger, mission

Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Fantôme du passé Empty
Message Posté Mer 3 Aoû - 17:12.
J'avais passé ma nuit sur mon lit, allongé sur mes couettes encore toute habillé. En regardant le plafond, impossible de dormir...Rien, pas un bâillement ni une sensation de fatigue. J'avais pourtant passé une bonne journée, presque parfaite en fait. Je n'avais pas pensé une seule fois à mes parents, à Alexandre et mieux je n'avais pas croisée Logan dans les couloirs. Vraiment une bonne journée de ce côté-là. Mes cours n'avaient pas été chiants à mourir... Enfin, une bonne journée.

C’est en fait le soir que tout était venu, toutes ces mauvaises pensé, ces affreux souvenirs et même la nostalgie des meilleurs souvenirs de ma vie... Cela m'avait pris une bonne partie de la nuit, j'avais du dormir seulement deux heures. Forcement, en sortant du dortoir le lendemain matin pour aller prendre le petit déjeuner, cela fut périlleux... En fait, je n'avais rien mangé, j'avais dormi, simplement, en toute discrétion. Main sur le front coude sur la table cheveux qui cache un peu mon visage. On aurait plus dit que j'avais mal à la tête qu'autre chose. Toute ma journée fut pareille, je dormis... Un peu partout en fait.

Après ma journée mouvementée par les multiples sursaut dû à mes réveils répétitifs, après cela je partis prendre le repas du soir, puis partis me balader dans le parc, il y avait un petit vent, pas spécialement froid, mais avec mon petit débardeur je savais que je ne traînerais pas longtemps. Je m'étais assied pendant 15 bonnes minutes sur le bord du lac, le bout des orteils dans l'eau. Quand la nuit avait commencé légèrement à tomber, je remis mes chaussures et repartie en direction du château. Je ne m'étais pas attardée dans les couloirs, non. J'étais directement descendu dans les cachots. Je fis un tour ou deux. Je n'avais pas grand sommeil...En même temps j'avais dormi ou somnolé toute la journée. Ce n'étais pas un sommeil avec grand confort ni un sommeil réparateur. Mais cela avait été du sommeil quand-même.

Après avoir fait tous les recoins des cachots, je m'apprêtais à retourner dans mon dortoir et dans mon lit. Mais en passant un pied dans la salle des Serpentards, je m'étais rappelé ces fameuses profondeurs du château. Si peu visité de notre temps...

Je repartis de suite en direction de celle-ci. Avec une certaine envie, quand je m'étais approchée de l'entrer, j'avais ressenti de léger frissons. C'était assez, même pas mal sombre. Je sortis alors ma baguette :

« Lumos ! »

Ce n'était pas vraiment mieux, mais c'était déjà ça... J'avais commencé à m'aventurer dans ces profondeurs obscur et avec une légère odeur de danger, si effrayante, mais tellement attirante. J'adore ça.

On m'avait dit de ne pas y aller, que des cris avaient été entendus dans cet endroit désert, mais étant dedans. J'avoue que je ne regrette pas, c'est vraiment très beau, calme et tranquille.

Je comprends tout à fait pourquoi les anciennes générations s'y aventuraient. Me baladant dans cet endroit et pensant aux anciennes générations. Je me mie à penser au fondateur. Les fameux fondateurs, si célèbre... S'il voyait ce que leur école est devenue. Ils en mouraient une deuxième fois. Mais, en fait on avait eu des brides sur ça, sur le fait qu'ils étaient revenus. Mais on n'avait jamais vue celui de Serpentard. Il doit se cacher, ce qui est compréhensible...

En pensant à ces évènements ça me rappela que ce n'étais pas les seuls événements qu'il y avait eu dernièrement dans ce château, on savait que tard dans le château on n'était pas en sécurité. Oh mais j'étais dans un endroit tellement pommé que je ne devrais pas risquer grand-chose.

Je continuais ma marche lente, sans ne me soucier de rien et sans n'avoir aucune pensé qui me gâcheraient toute ma petite balade. Je m'étais stoppé un instant, interpellé par un bruit je m'étais collé dans le creux d'un mur, baguette en main prête à attaquer cette personne, chose...


Dernière édition par Louna Epicia le Lun 29 Aoû - 1:38, édité 4 fois
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Fantôme du passé Empty
Message Posté Dim 7 Aoû - 18:53.
Fantôme du passé Tumblr_lks05yRPyi1qexqlvo1_500






    Ce matin je m’étais levée ni du bon pied ni du mauvais. J’avais été fatiguée dès que mon pied avait touché le sol. Il y avait une raison à cela. J’avais passé une bonne partie de la nuit à pleurer. Précisons que ce n’est absolument pas dans les habitudes d’une serpentarde, et encore moins moi. C’était toujours à cause du même. J’avais mis ma fierté de côté pour aller parler à Seth et ça avait fini avec des limaces sortant de ma bouche puis atterrissant sur ma tête. Comment avions-pu en arriver là ? On se faisait souffrir mutuellement, ça ne menait à rien mais on continuait.
    Quand je m’étais habillé et dirigée vers la grande salle, après un sourire qui se voulait rassurant à mon carré parfait, j’avais quitté la salle avant même de m’assoir. La nausée m’était montée aux lèvres. Et ça avait continué toute la journée. Je n’étais pas concentrée, et pour une fois Enora avait été la seule à participer en cours. Je n’avais qu’un hâte , m’éloigner de cet endroit et me réfugier , seule , dans un coin calme. J’avais besoin de réfléchir.

    Une fois le dernier cours fini j’avais sauté le repas du soir pour aller me dégourdir les pattes. Rapidement j’avais laissé mes vêtements près de la salle commune , derrière une tapisserie et m’étais transformée à l’abri des regards. En animagus, mes émotions étaient moins humaines donc moins douloureuses. Je m’étais précipitée vers la forêt interdite, me cachant à l’ombre des arbres. Ce terrain à la réputation terrifiante me servait de terrain de jeux. Je courrais aussi vite que je pouvais, jouais avec tout ce que je trouvais et me posais dans une clairière pour observer les étoiles. Ce soir j’étais seule, parfois Calixte venait me retrouver. Etre avec elle était un entrainement pour quand je retrouverais mon père, et pour elle c’était une compagnie. Elle était la plus ou moins petite amie d’Ibrahim, mais aussi un loup garou. A défaut de pouvoir l’aider à en parler à Ibrahim, je l’aidais à ne pas être seule.

    Une fois ma balade terminée , je trottinais jusqu’à ma cachette de vêtements et me dépêchais de reprendre forme humaine. J’aimais mon don, nouvellement acquis, mais réapparaître nue était un problème. Cette tapisserie était une très bonne découverte. J’enfilais mes sous-vêtements, mon sweat à capuche et un bas de jogging. Plus sexy tu meurs. Alors que j’étais en route vers la salle de commune, un bruit m’interpella. Un bruit lointain. Je regardais autour de moi, il ‘n’y avait personne mais je n’avais pas rêvé. Un sortilège de temps m’indiqua qu’il était onze heure passé. Qu’est-ce que je faisais ? Je rentrais me pieuter ou j’allais voir ce qu’il se passait.

    Allez un peu d’action ne me ferait pas de mal. J’avançais dans les sombres couloirs, pour tomber devant l’entrée des profondeurs. Tout le monde connaissait cet endroit, on en racontait beaucoup sur cette partie du château mais je n’étais pas certain que quelqu’un y soit entrer pour de vrai. Je fixais l’entrée, levant ma baguette et murmurant un Lumos . J’avais le sentiment que le bruit venait de là-bas. J’entrais donc, éclairant mon chemin avec ma baguette et me remémorant les pires sorts que je connaissais, juste au cas où.

    Je n’avais pas la trouille mais avec tout ce qui se passait ici, on était jamais trop prudente. L’école est en train de perdre sa tranquillité, les élèves sont sur leurs gardes constamment, les murs portent encore les traces de l’éboulement mystérieux de la dernière fois. Je me souviens de ce jour-là vu que j’ai révélé mon secret à mes amis en essayant d’aider des camarades. Il parait que ce jour-là les fondateurs de Poudlard sont revenus parmi nous. Je ne sais que croire, je n’ai pas vu notre fondateur, Salazar Serpentard. Il se montrerait surement avenant avec ses élèves, et peut-être nous aiderait il. Car je me voyais mal aller faire la conversation à Godric Gryfondor.

    J’avançais à pas de loup, regardant où je mettais les pieds quand je perçu une respiration. Merci les sens d’animagus. Je tenais ma baguette bien en avant et fis un pas de plus, tournant rapidement sur ma gauche à l’angle. Pour me retrouver face à une fille. Une de ma maison en plus. On cria toutes les deux quelques secondes avant de se fixer. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? » Je la reconnaissais, Liuna était son prénom. C’était une sixième année, car je l’avais vu en cours avec .. Lui. Enfin bref. « J’ai eu une sacrée frousse. Pas très serpentard tu me diras » J’essayais de calmer mon cœur affolé. Pourquoi était-elle là ? Avait-elle entendue le bruit ?

Hayleen R. Blackburn
Hayleen R. Blackburn
this is the wizzarding world of
Je viens de Londres
informations
Je viens de Londres
.
ϟ messages : 1038
ϟ entrée : 07/01/2011

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: Un exemplaire de " Grande Noirceur de la Magie ", ouvrage très recherché et très rare de chez Obscurus Books | Un portoloin simple pour LD



Fantôme du passé Empty
Message Posté Dim 28 Aoû - 19:17.
      « Mais noooonn!! Je dis juste que ... des fois... tu pourrais être un peu plus discrète, mais c'est pas un reproche!
      - Uais bah vu comment tu l'as dit, on aurait cru...
      - Non vraiment, j'te jure!
      »

    Cassandra et moi étions dans un des couloirs de l'école sur le point de rejoindre chacune notre salle commune, oui nous avions passé la soirée à papoter dans les toilettes de filles. Nous étions en train de discuter de la fois où Maël était venu à Poudlard et que Cassandra m'avait interpellée alors que j'essayais d'éviter le garçon. Sur le coup, j'aurais vraiment préféré qu'elle n'arrive pas à ce moment, au moins j'aurais évité à Maël une telle déception, alors bien entendu j'avais fait remarqué à mon amie qu'il aurait été préférable qu'elle soit plus discrète, car il est vrai que ce n'était pas toujours son point fort! Pourtant lorsqu'elle m'aidait à exécuter mes plans, elle était la collègue parfaite, mais une fois terminés, son extravagance reprenait le dessus...

      « N'empêche, je ne comprend toujours pas... Comment tu peux repousser Maël MacElroy? Franchement?
      - Tu sais très bien que ce n'est pas lui le problème...
      - Roh c'est bon, oublie-le un peu ton Noah! OK ca disparition est attristante, mais tu vas pas rester toute ta vie amoureuse d'un homme invisible??
      - Cassandra...
      »

    Je préférai ne rien ajouter. D'un côté, je savais qu'elle avait raison, mais d'un autre côté, je n'étais pas encore prête... Et si jamais on retrouvait Noah vivant? Je l'espérais tellement, que je n'étais pas encore prête à laisser tomber son souvenir et à me lancer dans une autre relation. Surtout que les relations sérieuses ce ne sont vraiment pas mon point fort!

    Finalement, nous arrivâmes devant sa salle commune. Je lui dis alors au revoir et la laissai regagner son dortoir, pour ensuite faire de même. Mais lorsque j'arrivai près de l'entrée de la salle des Serpentards, j'entendis un cri provenir du fond des cachots. Que pouvait-il bien se passer là-bas? Et si quelqu'un avait été blessé? Avec ce qui se passait en ce moment dans le monde magique, je pouvais tout imaginé! Alors qu'habituellement je n'y aurais fait que très peu attention, pensant simplement que c'était une histoire entre élèves qui ne me regardait absolument pas... Mais aujourd'hui c'était différent! Beaucoup trop d'élèves de Poudlard avait disparu. Beaucoup trop d'attaques avaient été perpétrées depuis ces derniers mois, alors je n'aimais pas ce cri que je venais d'entendre. Puis ici, c'était mon territoire en tant que Serpentard, et si jamais il était arrivé quelque chose à quelqu'un de ma maison? La plupart des élèves qui traînaient dans ces couloirs étaient ceux de ma maison, alors il était fort probable que ce cri provienne de l'un d'eux. Il fallait donc que j'aille voir ce qu'il se passait.

    Décidée, je sortis ma baguette de ma poche et m'enfonçait dans les couloirs sombres des cachots pour finalement rejoindre ses profondeurs. Il y avait vraiment très peu de lumière ici, alors je prononçai un faible Lumos afin d'y voir un peu plus clair. Je tournai dans un autre couloir, toujours sur mes gardes, et aperçus de la lumière au loin. Je me dirigeai donc dans cette direction et finit par tourner dans un nouveau couloir et me retrouver nez à nez avec deux jeune filles. Deux Serpentards pour être exact. L'une s'appelait Louna, nous étions en cours ensemble. L'autre se prénommait Louve et était une très bonne amie à moi. Ouf, j'étais rassurée, elles avaient l'air d'être en bonne santé.

      « Mais qu'est-ce que vous faites là?? Je vous aie entendu crier, vous m'avez fait trop peur!!! »

Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Fantôme du passé Empty
Message Posté Dim 4 Sep - 14:20.
Quand, j'avais entendu les pas se rapprocher de moi, j'avais tout de suite serré ma baguette beaucoup plus fort, me remémorant les sorts les plus terribles que j'avais pu apprendre en six années d'étude à Poudlard. J'avais senti que les pas s'arrêtèrent, c'était proche. J'avais fermé les yeux une fraction de seconde et en les rouvrant cette jeune fille était devant moi. Un cri perçant était sorti de ma bouche et de la sienne aussi d'ailleurs. Ce n'était qu'un cri de surprise. Mais je m'étais rassurée mentalement, car je connaissais la Serpentard. Surtout du vu, mais je connaissais son prénom, Louve, si je ne me trompais pas.

On s'était fixée, puis elle m'avait posé la question :

« Mais qu'est-ce que tu fais là ? »

Sa question était pertinente, mais que fessais-je ici ? Pourquoi je m'étais aventurée dans ce lieu ? La réponse était en fait logique, c'était à cause de ma curiosité envahissante. Je répondis alors bêtement.

« Je me balade, enfin je me baladais dans les couloirs quand je me suis rappelée de ce lieu que je n'avais jamais vu et donc je suis venue et toi ? Tu as entendu les bris bizarres venant d'ici avant que tu arrives ?»

Après quelque instant elle me reparla, mon souffle ce calmait doucement et je relâchais un peu la poigne que j'avais sur ma baguette, car si je continuais comme ça j'en aurais surement des cloques le lendemain.

« J'ai eu une sacrée frousse. Pas très Serpentard tu me diras »

Elle n'avait pas tort sur ce qu'elle disait, ça ne fessait, pas du tout Serpentards mais j'avais eu la même frousse qu'elle.

« On est deux dans ce cas, alors. »

Je m'étais exprimée d'une voix calme avec un léger sourire et sans plus aucune peur apparente dans la tonalité de ma voix, ce qui n'empêchait pas les battements de mon cœur toujours aussi rapide et bien sûr les battements de mon cœur s'était encore moins calmé quand j'avais aperçu au bout du couloir une lumière s'approcher, c'est sûr demain j'aurais des cloques...

Je n'avais pas peur que ce soit un professeur, non j'aurais même préféré. Car, s'il se trouvait que la personne en face de nous n'était pas une personne qui nous voulait du bien...aie aie aie. Nan, franchement ce soir j'avais tout sauf l'envie de faire un duel. Mais bon si on en est obligé, tant pi...

Il s'était avéré que ce n'était que troisième Serpentard, Hayleen, on est en cours ensemble, elle avait apparemment entendus le cri de Louve et moi. C'est vrai que ça pouvait faire peur. Elle nous demanda ce que l'on fessait ici, j'avais commencé en première à lui répondre.

« Pour moi, je me baladais dans les couloirs, quand la curiosité de cet endroit m'a frappée. Puis Louve est arrivée et sous un léger coup de peur on a crié. Voilà »

Après ma petite explication de mon cas, j'avais regardé Louve, elle allait surement expliquer sa petite histoire aussi. Je sourirai à présent, pu de peur mon cœur s'était calmé, l'expression. Jamais deux sans trois, m'avais pas mal rassuré, c'est bon on avait la troisième...
Dominus Tenebrae
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ
ϟ messages : 974
ϟ entrée : 24/04/2010



Fantôme du passé Empty
Message Posté Lun 5 Sep - 17:15.
Chut... Il arrive. Englouti dans sa cape mystique. Salazar. Lui aussi a entendu vos cris. Il se demande en silance qui vient de troubler son sommeil. Son regard est impétueux, arrogant, acéré. Il vous fait frémir de peur, le roi des Serpentards. Mystère étrange que vous ne pouvez résoudre. Il se tient, là, devant vous, prêt à vous rappeler à l'ordre. Et c'est de sa langue aiguisée qu'il vous tient ce beau discours.

Jeunes insouciantes ! Ne vous a-t-on pas dit qu'il était dangereux d'errer dans les profondeurs de l'école ? Surtout par ces temps si dangereux... Vous vivez une époque bien sombre, mes enfants. Une époque bien sombre, oui....

A votre grande surprise, il se montre protecteur. Pas de réprimande. Rien. Comme s'il savait qu'il se préparait quelque chose, et qu'il ne pouvait rien faire pour l'arrêter...
Dominus Tenebrae
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ
ϟ messages : 974
ϟ entrée : 24/04/2010



Fantôme du passé Empty
Message Posté Ven 9 Sep - 18:16.
Puisque vous n'avez pas interroger le fantôme de Salazar, la mission échoue et aucune d'entre vous ne connaîtra la vérité sur le retour des quatre fondateurs. Pour vous récompensez de votre participation, vous gagnez 5 points RP chacune sur les 25 promis et vous faites remporter 25 à Pourdlard sur les 100 mis en jeu à l'occasion de la mission.

Si vous souhaitez jouer la mission en flashback, prévenez Dominus dans les jours qui viennent afin qu'il déverrouille la mission, sinon le sujet sera scellé à jamais.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Fantôme du passé Empty
Message Posté .

Fantôme du passé

T H E . F E A T H E R . O F . A . P H O E N I X :: Saison 1

Sujets similaires

-
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Fantôme du passé
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: