VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

DCFM n°2 - Boucliers et protections
ϟ celui qui lit ce titre est un elfe de maison. Ceci était la touche d'humour de Thor.
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Lun 11 Aoû - 11:57.
such is the nature of evil
in time, all foul things come forth

   

   
informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Jeremiah Van Tassel + élèves inscrits ici
   ϟ  étiologie du statut subjectif ▬ Groupe
   ϟ  datation approximative du moment exact ▬ Jeudi 06 Septembre 2057
   ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ Début du cours : 10h du matin
   ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬  Plutôt beau et ensoleillé.
   ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Saison 3
   ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  3x01
   ϟ chatiment divin exigible ▬  Non merci.
   


Dernière édition par Jeremiah Van Tassel le Ven 15 Aoû - 14:31, édité 1 fois
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Lun 11 Aoû - 11:57.
C’était le premier cours qu’il avait de la journée, il était 10 heures du matin, mais il s’était levé plus tôt pour préparer la salle. Il avait prévu de commencer l’année par les sorts de protections. La cérémonie de rentrée l’avait effrayé, il n’avait même pas l’envie et la volonté de prétendre le contraire. Il avait vu les élèves effrayés et obligés de se réfugier sous les tables, la plupart d’entre eux impuissants face à la fureur des éléments se déversant du plafond magique. La pression et la panique retombée, il lui était apparu comme une évidence que le premier brut de la défense contre les forces du mal est … eh bien, la défense. Pouvait-il prétendre être un bon professeur si ses élèves sortaient de leur scolarité avec pour seule tactique de protection de courir en zigzag ou de se planquer sous une table ? Pas vraiment. Moins d’une semaine après l’événement, il était donc nécessaire de remettre tout cela en ordre.

Il était donc arrivé plus tôt que d’habitude, et avait usé de la baguette pour pousser les bureaux contre les murs, ne laissant que les chaises disposés en deux arcs de cercle au fond de la salle. Ensuite, il avait changé le sol de pierre de la salle pour que de minces mais doux tapis magiques le recouvrent en cas de chute. Il ne suffisait que d’un regard pour comprendre qu’il y aurait plus de pratique que de théorie aujourd’hui dans la pièce. Ils n’auraient besoin de rein d’autre que de leur baguette, pas que grand-chose soit généralement nécessaire dans son cours, d’ailleurs.

Des mots avaient ensuite été tracés dur le tableau. Le sujet de la leçon du jour, bien sûr, mais aussi quelques rapides instructions de base. Ne pas courir, ne pas pointer sa baguette n’importe où, attendre son tour ou l’autorisation du professeur pour lancer un sort. Des consignes qu’ils connaissaient normalement tous après tant d’années passées à étudier ici, mais cela ne faisait pas de mal de rappeler les usages élémentaires. D’autant que les cours pratiques étaient souvent l’opportunité pour les élèves de se laisser aller un peu, comme une sorte de récréation. Il était facile, emporté par l’exaltation de l’action, d’oublier où l’on se trouvait : une salle de classe.

A présent, il attendait que ses élèves s’installent dans la salle, adossé au début de la rambarde de l’escalier menant à son bureau. Silencieux, il regardait le flot du groupe de cinquième, sixième et septième années entrer et s’assoir sur les chaises mises à disposition.


---

HJ : Quelques informations
- Les réponses aux cours ne doivent pas dépasser les 10 lignes pour des questions de fluidité. Il est tentant de décrire les états d'âme de son perso, je sais, mais dans un rp de cours, ça peut rapidement devenir laborieux. Donc, une fois passée la première réponse où vous êtes libres de poser le contexte pour votre perso, n'oubliez pas de faire court ;)
- Les points de base sont attribués après 2 réponses postées au cours. Bien sûr, j’attends un peu plus que ça pour que ça soit intéressant, et donnerai des points supplémentaires en conséquence. Si vous avez un contretemps ou une difficulté en cours de route, envoyez moi un mp sur le central, j'en tiendrai compte. ^-^
- Si le rp se déroule correctement hj, et dans le rp, il y aura très probablement une petite surprise pour les participants qui le souhaite. Je n'en dis pas trop pour le moment, mais je pensais que ça pouvait être bon à savoir.
avatar
Scully Tellon-Dale
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion
.
ϟ messages : 28
ϟ entrée : 14/06/2014
ϟ maison : Gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Ven 15 Aoû - 20:47.
10h, second cours de la journée pour Scully. Défense contre les forces du mal Un chouette cours super utile. Avant d'aller à ce cours, elle se cacha derrière une armure un étage en dessous afin de fumer une cigarette. Oui, une fumeuse. D'ailleurs, Scully fume des cigarettes moldues assez régulièrement. En ce moment, elle réfléchissait d'ailleurs à arrêter. Comme à chaque mois, sans grand succès...
Bref, elle se décida donc à aller en cours, elle était à l'heure, se faufilant dans la masse des élèves arrivants au cours. Elle se dirigea sans hésiter vers les autres Gryffondor. La rouge et or s'assit à une table avec une autre rouge et or. Elle lut alors ce qu'il y avait sur le tableau., boucliers et protections !
Elle sortit alors ses affaires pour le cours et attendit qu'il commence en s'empêchant de papoter avec ses voisins pour tenter de rester concentrée.
avatar
Conrad Beckett
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion

ϟ messages : 55
ϟ entrée : 30/03/2014
ϟ maison : gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: Mordred K. Romanov / Ruby Thornen-Doyle
: Un briquet, un paquet de cigarette, 1 pour d'obscurité instantanée, éclair de feu



Message Posté Ven 15 Aoû - 22:13.
Cette année Conrad avait décidé de participer aux cours, il n'avait pas envie de tripler sa dernière année. Il consulta donc son emploi du temps, il avait défense contre les forces du mal avec le professeur Vant Tassel. Cela tombait bien, il appréciait beaucoup ce professeur. Il termina donc sa cigarette et réajusta la cravate de son uniforme avant de monter en classe. Il décida de ne pas arriver trop en avance, après tout il avait une certaine réputation à tenir et participer à un cours était déjà plus que ce qu'il avait déjà fait l'an passé.
Il arriva enfin devant la porte de la classe, il la poussa et entrant quelques élèves étaient déjà installés. Il scruta la salle des yeux, il vit une place libre au fond de la salle et s'installa a cette table et sorti ses affaires et sa baguette. Il lut le sujet du cours au tableau. Bouclier et Protection. Il esquissa un sourire, ce cour allait parler des patronus très certainement et le sien était un chien. Il l'avait su lors de son cour en cinquième année.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 16 Aoû - 1:00.
Mary-Eileen ne put retenir un sourire radieux lorsque son regard embrassa la salle de classe dans laquelle elle n’avait plus mis les pieds depuis un moment. S’il y avait quelque chose qui lui avait manqué du temps du système des classes, c’était bien le cours de défense contre les forces du mal, matière qui depuis toujours avait sa préférence. Et comme souvent, la leçon serait plus pratique que théorique, l’adolescente le voyait aux tables poussées contre les murs pour dégager la place au centre de la pièce et aux tapis qui serviraient surement à amortir les chutes.

Suivant le flot d’élèves, la serdaigle salua poliment l’enseignant qui,nonchalamment appuyé sur l’escalier qui menait à son bureau, les regardait prendre place dans le fond de la classe. Il y avait des élèves de toutes les maisons, de la cinquième à la septième année, conséquence des erreurs de la république. Le système des classes avait crée énormément d’inégalités qui apparaissaient désormais au travers de lacunes accumulées chez les élèves qui s’étaient vu refuser l’accès à certaines matières. Mary-Eileen aurait certainement fait partie de ses élèves si, le professeur Van Tassel ne l’avait pas aidé. Alors que l’accès à la bibliothèque lui avait également été interdit, il l'avait aidé à mettre la main sur des livres permettant ainsi à la bleu et argent de ne pas prendre de retard.

Le souvenir fit naître un nouveau sourire sur le visage de la jeune fille, qui tourna son regard vers le mur qui lui faisait désormais face. Écrit à la craie, un long rappel des règles de comportement à adopter lorsque l’on lançait des sorts en cours, autre preuve que les baguettes serviraient plus que les plumes, occupait la quasi totalité du tableau. Mais l’adolescente ne s’y attarda pas, préférant tourner son attention vers le sujet de la  leçon du jour : “Boucliers et protection”.

* Boucliers et protection? Les variantes du protego? Le patronus? Repello Inimicum ? Le sortilège de Fidelitas? Ou alors …*

Le thème pouvait renvoyer à un tas de chose, et aussitôt tous les sortilèges plus ou moins en lien avec lui, qu’elle avait rencontré au fil de ses diverses lectures, lui traversèrent l’esprit. Lequel le professeur Van Tassel avait-il décidé de leur enseigner ? Baguette en main, elle était impatiente de le découvrir.


Dernière édition par Mary-Eileen Blake le Sam 16 Aoû - 10:58, édité 1 fois
avatar
Aglae D. Rosebury
this is the wizzarding world of
Je suis un bisounours
informations
Je suis un bisounours

ϟ messages : 93
ϟ entrée : 02/08/2014
ϟ maison : Poufsouffle

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ma chouette ?



Message Posté Sam 16 Aoû - 10:28.
Mes mains frappant l'une contre l'autre tout en sautillant dans les couloirs. Voilà comment j'étais sortie de mon premier cours de la journée pour me diriger vers celui de défense contre les forces du mal. Pourquoi tant de bonne humeur ? Simplement parce que j'apprécie beaucoup le professeur qui dispense ce cours. Derrière Aldwin me regardait comme si j'étais une malade mentale bonne à enfermer à Sainte Mangouste. Il ne peut pas vraiment comprendre ce que je ressens, il n'était pas présent les deux dernières années. Il avait été dans une autre école. En même temps, je n'avais pas pris le temps de lui expliquer voulant oublier.

C'est avec un sourire que je rentre dans la salle de classe. Il y a déjà pas mal de monde, cinquième année, sixième année, septième année de toutes maisons confondues. C'est un cours qui risque d'être fort intéressant. En parcourant légèrement mon regard sur la salle de classe, je remarque une inscription sur le tableau : « Bouclier et Protection ». Oh chouette, qui dit bouclier dit Protego, protection peut rimer avec Patronus. Cela serait bien que l'on travaille le patronus, je ne suis toujours pas douée dans ce domaine. Mon patronus ne ressemble à rien, ce n'est qu'une brume, oui une brume argentée. C'est déjà bien, c'est la bonne couleur.

« Bonjour Professeur », et oui, il fallait bien se montrer polie. Sans vraiment attendre de réponse, je me dirige directement vers une place sans vraiment faire attention à la personne qui occupe la place à côté. Serpentard, Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle, aucune idée.
avatar
Nemesys P. Boylen
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion

ϟ messages : 111
ϟ entrée : 16/01/2014
ϟ maison : Gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Dim 17 Aoû - 14:50.
Défense contre les forces du mal. Certainement un de tes cours préféré. Pourtant, depuis l'année passée, le professeur Van Tassel était froid et distant avec toi, à cause de ton comportement. Cela ne t'empêchait pas de tout de même apprécier cette matière. Alors, tu n'étais peut-être pas impatiente d'y assister, mais tu avais hâte de savoir quel serait le sujet du cours. Tu fis donc ton entrée, à la suite de tes camarades. Tu remarquas Benjamin au loin, s'asseoir à côté de quelqu'un. Décidément, vous n'étiez pas prêt de vous reparler... Déçue, tu t'avanças vers le fond de la salle. Tu en avais marre d'être toute seule. Ça ne faisait qu'une semaine que vous étiez rentrés, mais ça te pesait déjà. Puis tu remarquas Conrad assis seul à une table. Après l'évènement de la Grande Salle, tu te dis qu'il devait être un des rares à bien vouloir que tu t'assois à côté de lui, alors tu posas tes affaires et pris place à ses côtés.

    « Comment va ta tête? »

Tu lui souris. Ce n'était pas qu'une question de politesse. Tu t'étais réellement inquiétée pour sa tête et espérais que ton sortilège de soin avait suffi.
Tu portas ensuite ton regard sur le tableau pour connaître l'intituler du cours. "Bouclier et protection". Cela pouvait signifier pas mal de sortilèges : le patronus, le sortilège de Fidelitas, celui du bouclier, etc. Lequel alliez-vous apprendre? Peut-être tous... Ce cours t'intriguait et tu avais hâte de commencer.
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Ven 22 Aoû - 16:29.
Jeremiah attendit que ses élèves se soient installés, accueillant parfois certains avec un petit hochement de tête ou un sourire. Puis il s’avança vers le centre de la pièce en écartant les bras en signe de bienvenue.

- Comme vous pouvez le lire derrière moi, nous allons traiter les boucliers et protections.

Il désigna le tableau derrière lui, bien qu’il ait été à peu près sûr que tous avaient vu les mots inscrits dessus. Mais bon, pour les inattentifs et les bavards, mieux valait que tout soit clair.

- Pour commencer, qui peux me rappeler un, ou deux, sorts de protections bien connus ?

Il sourit au groupe, les yeux allant de l’un à l’autre des élèves dont les mains avaient fusées vers le plafond. Ravi de l’enthousiasme du groupe, il désigna l’un d’eux d’un signe de tête et écouta sa réponse avec attention.

Spoiler:
 
avatar
Scully Tellon-Dale
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion
.
ϟ messages : 28
ϟ entrée : 14/06/2014
ϟ maison : Gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Ven 22 Aoû - 21:32.
Quel manque de chance tout de même, après que le professeur eut dit deux phrases, il posa déjà une question. Et forcément, quel est la probabilité qu'on l'interroge elle ? Non mais vraiment, pas de chance. Pas qu'elle n'aime pas discuter en public, ça ne la dérange pas le moins du monde, mais elle voulait papoter un peu avec ses voisins, rouler une cigarette ou dessiner.
Mais au final, il vaut mieux être interrogée en début de cours, au moins elle a ses chances de connaitre la réponse.

Scully prit alors la parole sans émettre la moindre hésitation. " Protego, Protego Maxima pour le charme du bouclier et une variante et aussi Salveo Maleficia pour protéger les maléfices.."
Et oui, Scully ne'st pas forcément toujours très attentive, mais elle se débrouille plutôt pas trop mal en défense. Surtout pour des questions aussi simple, surtout qu'elle avait pu utiliser à le charme du bouclier peu de temps auparavant. D'ailleurs, tous les élèves présents dans la classe devaient être capable de l'utiliser sauf erreur.
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Mer 27 Aoû - 13:16.
Jey écouta attentivement la réponse de l'élève, souriant et hochant la tête.

- Absolument, miss Tellon-Dale.

Il pointa sa baguette vers le tableau, sur lequel s'inscrivirent les trois sorts. Ce faisant, il donna quelques précisions.

- Ce sont en effet trois sorts appartenant à la même catégorie, c'est à dire les sorts de boucliers ponctuels. Si on vous lance un sort, ils vous protègeront contre le sort, ou peut être si vous vous débrouillez bien, la protection peut durer une poignée de minute, mais globalement c'est très rapide.

Il croisa les bras sur son torse, et demanda.

- Quelqu'un peut m'indiquer un sort de protection un peu plus ... abouti ?

Il balada encore une fois son regard parmi les élèves ayant levée la main, et en désigna un.


Spoiler:
 
avatar
Aglae D. Rosebury
this is the wizzarding world of
Je suis un bisounours
informations
Je suis un bisounours

ϟ messages : 93
ϟ entrée : 02/08/2014
ϟ maison : Poufsouffle

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ma chouette ?



Message Posté Mer 27 Aoû - 15:11.
Le cours avait débuté depuis un petit moment. Lorsque le professeur avait commencé son cours j'avais écouté avec attention. Il avait posé une question sur les sortilèges de protections que l'on pouvait connaitre. J'avais en tête un sortilège particulier, enfin même plusieurs. Mais avant même que je puisse lever la main pour prendre la parole, une élève de Gryffondor avait pris les devants parlant du Protego et son dérivé, mais aussi Salveo Malifecia. Sur le moment, il me semblait qu'elle avait oublié le Protego Totalum, mais après peut-être qu'elle ne le connaissait pas.

Peu de temps après la réponse de la gryffondor, le professeur Van Tassel demanda à nouveau un sortilège de protection. Cette fois-ci, je n'allais pas me faire sucrer ma place. Rapidement, j'ai levé la main pour au final me faire interroger.

« Professeur, il me semble que dans la catégorie des charme du bouclier, il y ait aussi les variantes Protego Totalum et Protego Horribilis. Ou peut-être que je me trompe. Par contre, je suis certaine que le sortilège du Patronus est un sortilège de protection, mais j'ai plus de doute pour le Repello Inimicum » répondis-je d'une voix certaine, sans vraiment être sûre de ma réponse. J'étais à l'école, alors autant donner une réponse incorrect et me faire corriger plutôt que de vivre dans le doute.
avatar
Conrad Beckett
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion

ϟ messages : 55
ϟ entrée : 30/03/2014
ϟ maison : gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: Mordred K. Romanov / Ruby Thornen-Doyle
: Un briquet, un paquet de cigarette, 1 pour d'obscurité instantanée, éclair de feu



Message Posté Dim 31 Aoû - 14:42.
Alors qu'il regardait par la fenêtre, il senti quelqu'un s'assoir à côté de lui. C'était Némésys. Il lui fit un léger sourire. Elle l'avait soigné lorsqu'il s'était ouvert le crâne lors du grand chamboulement du banquet. Il s'était dit que peut-être, elle n'était pas si mauvaise après tout. Elle va bien merci. Et toi comment vas tu ? fit-il en réponse à sa question. Ils discutèrent un moment, avant que le professeur ne prenne la parole. Elle est sympa et en ce moment, il se sentait terriblement seul. Peut-être deviendrait-elle son amie ou plus qui sait.
Il tourna son regard vers le professeur qui posait des questions regarda les élèves qui répondaient. Il connaissait certaines des réponses, même s'il n'avait pas fait souvent acte de présence en cours. Il voulait réussir cette année, il voulait allait à l'université l'année prochaine. Ne plus être un cancre, un moins que rien.
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Mar 2 Sep - 19:26.
- J’aurais tendance personnellement à dire que le repello inimicus est un sort de protection, bien que la doctrine soit parfois divisée.

Les sorts s’étaient écrits au tableau, le sort du patronus un peu à l’écart des autres.

- Le sort du patronus est surement le plus aboutit des sorts de protection. D’abord, car ses effets durent plus longtemps et sont plus puissants …

Il faisait de grands gestes tout en parlant, pour souligner l’importance de ses paroles.

- Et ensuite, car il a une dimension très personnelle.

Il s’interrompit avant de poser une nouvelle question.

- Qui peut me donner la procédure pour créé un patronus ?

Et de recommencer à parcourir les élèves du regard pour en interroger un autre. Ce serait probablement la dernière ou l’avant dernière question pour le moment, car il espérait pouvoir passer rapidement à la pratique.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 3 Sep - 1:04.
Le cours de DCFM avançait tranquillement, le professeur VanTassl se contentant d'abord de questionner les élèves  afin de vérifier leur niveau général, avant d'approfondir le sujet. Sans surprise, Mary-Eileen se rendit compte que tous ceux qui participaient, avaient pensé aux mêmes sorts qu'elle, confirmant ses connaissances. Elle commençait à s'ennuyer un peu, lorsque le professeur Van Tassal décida de s’intéresser à ce qui allait certainement être le cœur de la leçon : le sortilège du Patronus. Il avait à peine posé sa question que le bras de Mary-Eileen se dressa, aussi rapide que s'il avait été monté sur des ressorts. Elle n'eut même pas le temps de rougir ou d'être gênée de sa réactivité que déjà l'enseignant faisait un mouvement de tête dans sa direction, indiquant qu'elle avait la parole.
"Le sortilège de patronus est un sortilège assez complexe, qui nécessite une grande concentration pour être lancé. Le sorcier doit penser à un événement heureux et positive au possible puis énoncer la formule spero patronum. Il existe deux formes de patronus : il peut soit s'agir juste d'une espèce de brume argenté, ça sera la version la moins efficace du patronus et sinon, il y a le patronus corporelle, c'est lorsque le sort est lancé correctement et est puissant. Alors le bouclier désiré prend une forme animal, qui diffère selon les personnes.Celui de Dumbledore par exemple, prenait la forme d'un Phénix.Le patronus sert principalement  à se protéger des détraqueurs, mais peut avoir d'autres utilisation."

Et au plus grand dam de la serdaigle, malgré ses diverses tentatives, son patronus à elle continuait à ne se présenter que sous forme de brume. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir essayé.


Dernière édition par Mary-Eileen Blake le Dim 14 Sep - 18:57, édité 2 fois
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Lun 8 Sep - 13:13.
- Absolument.

Il jeta un regard circulaire à ses élèves, essayant de déterminer par l’expression qu’ils prenaient qui en était encore au stade de la brume argentée. Ceci fait, il apporta quelques précisions.

- Beaucoup de sorciers n’arrivent à produire de patronus corporel que relativement tard. Parfois car ils ont besoin de gagner en maturité ou trouver un équilibre personnel, ou qu’ils ont des blocages psychologiques. C’est plus fréquent qu’on ne le pense.

Il leur sourit, espérant que cela apaiseraient un peu ceux qui avaient honte de ne pas réussir.

- Bien sûr, si vous vous comparez à Harry Potter, vous serez déçu. C’est l’un des rares sorciers à avoir maitrisé le sort avant ses 14 ans. Mais si vous voulez un exemple inverse … moi-même n’ai réussi à produire un patronus corporel qu’à l’âge vénérable de 20 ans. Et j’étudiais déjà la défense des nations, comme quoi.

Il ouvrit les bras comme pour dire « c’est la vie ». Puis il reprit sur un ton plus sérieux.

- Nous allons nous concentrez sur ce sort aujourd’hui. Les sorts de bouclier, vous les pratiquez déjà depuis un moment, même si je vous encourage à vous entrainer en privé. Nous allons donc nous focaliser sur le patronus. Levez vous, levez vous.

Il attendit que tous les élèves se soient levés, les chaises allant d’elles-mêmes s’aligner contre le mur. Il fit un geste de la main pour appeler Conrad Beckett prêt de lui. Il profitait en effet des démonstrations pour canaliser l’énergie du gryffondor. Il leur expliqua ensuite comment procéder, avec l’aide de l’élève.

- Vous faite le geste avec votre baguette. En l’occurrence, il s’agit souvent d’une secousse légère et d’un pointé en face de vous.

Satisfait de la démonstration, il hocha la tête.

- Voila, je vous demande de pratiquer ce simple geste pendant un petit moment, et vais passer au milieu de vous pour corriger un peu les mouvements. Ne prononcez pas la formule, pas encore. Ne vous préoccupez pas des autres, autour. Concentrez vous juste sur le mouvement de votre bras.


Spoiler:
 
avatar
Conrad Beckett
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion

ϟ messages : 55
ϟ entrée : 30/03/2014
ϟ maison : gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: Mordred K. Romanov / Ruby Thornen-Doyle
: Un briquet, un paquet de cigarette, 1 pour d'obscurité instantanée, éclair de feu



Message Posté Mar 9 Sep - 10:17.
Conrad commençait à s'agitait sur sa chaise, il n'en pouvait plus de rester assis là à rien faire, il n'avait qu'une envie sortir de classe et s'aventurer ailleurs. Il n'écoutait même plus les réponses des élèves, Nemesys a côté de lui, lui donnait des coups de coudes a plusieurs reprises. Puis soudain il vit les autres se levaient et fit de même, enfin de l'action. Il regardait en direction du professeur, celui-ci fit signe d'approcher, il n'avait pas vraiment envie de se donner en spectacle devant tout le monde, mais il était fréquent que le professeur Van Tassel le choisisse pour les démonstrations lors de ses cours. Il approcha donc, baguette en main. En ce qui le concernait son patronus était un corporel, et il en était très fier, certes c'était un animal plutôt banal, un chien, mais il réussissait parfaitement à lui donner forme.

Il s'installa donc à côté du professeur de défense contre les forces du mal, et murmura afin que seul lui puisse l'entendre merci Professeur fit-il à la fois content et agacé. Lorsqu'il expliqua le geste, il l'exécuta sans prononçait la formule. Satisfait de lui même, il eut un sourire en coin, il jetait un œil parmi ces camarades, certaines d'entre elle, semblait l'admirer, c'est vrai que Conrad était plutôt beau gosse et avait eut nombre de prétendante durant une période. Il se redressa donc un peu plus.
Spoiler:
 
avatar
Nemesys P. Boylen
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion

ϟ messages : 111
ϟ entrée : 16/01/2014
ϟ maison : Gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Ven 12 Sep - 21:49.
Alors que Conrad et toi discutiez, le début du cours commença. Le professeur Van Tassel enchaîna les questions et plusieurs élèves furent interroger ou prirent d'eux même la parole. Tu connaissais la plupart des réponses, mais aujourd'hui tu n'avais pas envie d'étaler ta science. De plus, depuis que le professeur t'avait pris en grippe, tu étais plus réfractaire quant au fait de participer à son cours. Tu en avais déjà assez avec la froideur de tes camarades, il n'était donc pas question de donner l'occasion à ton professeur de faire de même...
Puis enfin, il annonça le sujet précis du cours : le patronus. Tu n'arrivais pas encore tout à fait à matérialiser le tien en entier, mais tu te disais qu'avoir une tête d'ours en patronus, c'était déjà un bon début! Et puis cette "simple tête" t'avait aidé lors de l'attaque du poudlard express, donc pour toi elle était largement suffisante! Et comme tu n'avais plus eu à faire à un détraqueur depuis, tu n'avais pas vraiment pu t’entraîner.
Tu te mis alors debout avec le reste de tes camarades lorsque le professeur vous en donna l'ordre. Il appela ensuite Conrad qui ferait les démonstrations. Dommage, tu te serais bien entraîné avec lui! Tu sortis alors ta baguette de ta poche et la pointa en avant. Tu répétas et répétas et répétas encore le geste sans un mot : un mouvement sec, mais léger, pointé face à toi. Tu observais le professeur passer entre tes camarades et espérais qu'une fois à côté de toi, il serait satisfait de ton travail.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 14 Sep - 20:03.
Alors que le professeur Van Tassel racontait sa propre expérience avec le sort qui faisait l’objet de la leçon, Mary-Eileen se sentit rassuré. Certes, elle avait tout à fait conscience que Harry Potter était un sorcier d’exception et qu’il n’y avait aucune raison d’avoir honte de son incapacité à invoquer un patronus corporel, mais l’entendre dans la bouche de l’adulte, même s’il ne l’avait pas dit en autant de mot, avait quelque chose de rassurant!

Comme souvent en cours de DCFM, Conrad Beckett, le bourreau des cœurs de Gryffondor fut interrogé, provoquant l’agitation chez les collégiennes, toutes maisons et tout âge confondu. Encore un phénomène que la serdaigle avait tenté, en vain, de comprendre.

Se choisissant un coin isolé, elle avait été suffisamment de fois témoin de ce que pouvait provoquer une baguette manié par un sorcier déconcentré pour ne pas vouloir prendre le risque de rester près des jeunes filles qui avaient encore le regard rivé sur le jeune Beckett. De son côté, elle décida de prendre un peu d’avance sur les consignes données. Après tout, si elle était en mesure de projeter de la brume en tentant d’invoquer son patronus, il était évident que la gestuelle était déjà chose acquis.

Comme elle l’avait dit, l’invocation d’un patronus nécessitait un souvenir heureux, la joie pure ressentit à cette instant étant ce qui déroutait les détraqueurs. D’un mouvement mécanique, elle se mit à répéter le geste qu’elle connaissait déjà si bien , pendant que son esprit s’enfoncer dans les profondeurs de sa mémoire, à la recherche de son souvenir le plus heureux.

avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Mar 23 Sep - 13:10.
Jey marchait dans les rangs, scrutant les mouvements de ses élèves, s’arrêtant ponctuellement pour dispenser un conseil ou corriger un mauvais placement. Globalement, ils se débrouillaient tous très bien. Bon, ce n’était qu’un geste, mais c’était tout de même important pour exécuter un bon sort. Et puis, cet exercice servait un autre but que simplement vérifier leurs mouvements. Avec un sourire, il le leur dévoila.

- Bien, c’est très bien. Je suppose que pendant que vous faisiez le mouvement … très répétitif non ? … vos pensées se sont un peu évadées ?

Son sourire s’élargit devant quelques hochements de tête, parfois accompagnés d’un air coupable.

- C’est parfait. Cela va vous préparer à la prochaine étape ! Laissez vos pensées vagabonder … et commencez à réfléchir à des souvenirs agréables.

Il s’interrompit pour pouvoir mettre l’accent sur le conseil suivant.

- Je ne veux pas que vous vous acharniez à chercher le souvenir parfait. Laissez vos pensées s’évader et normalement, ça viendra tout seul. Et si les souvenirs ne viennent pas rapidement, eh bien ce n’est pas important. Si vous vous acharnez sur « qu’est ce qui me rend heureux » au lieu de laisser le souvenir venir de lui-même, vous perdez de vue l’essentiel : ça devient rationnel au lieu d’être émotionnel.

Il croisa les bras sur son torse et pencha la tête sur le côté, attentifs aux expressions sur les visages des élèves.

- Si le souvenir vient et que vous le sentez, vous pouvez prononcer la formule et produire le patronus. Et encore une fois : ce n'est pas grave de ne pas y arriver ou de ne pas produire de patronus corporel. C'est un processus très personnel, pas une preuve de vos pouvoirs.
avatar
Conrad Beckett
this is the wizzarding world of
Je suis un lion
informations
Je suis un lion

ϟ messages : 55
ϟ entrée : 30/03/2014
ϟ maison : gryffondor

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: Mordred K. Romanov / Ruby Thornen-Doyle
: Un briquet, un paquet de cigarette, 1 pour d'obscurité instantanée, éclair de feu



Message Posté Sam 27 Sep - 10:38.
Alors que le professeur parcourait les rangs, marchant entre les élèves. Conrad avait arrêté de faire le geste répétitif du sort. Premièrement parce qu'il commençait à avoir mal au bras et deuxièmement parce qu'il connaissait très bien ce geste et qu'il savait déjà effectuer un patronus corporel. Il regardait donc ses camarades effectuer les gestes, puis son regard s'échappa ensuite par la fenêtre. Du coin de l'œil il aperçut le professeur revenir vers lui. Il fit donc semblant de travailler reprenant son geste machinalement. Il écouta l'adulte, la partie intéressante du cours arrivé, ils allaient pouvoir tenter de créer leur patronus. Il pointa sa baguette devant lui, il n'avait pas besoin de ressasser tout ses souvenirs pour trouver celui qui le rendait le plus heureux, car il le connaissait déjà et ça avait était toujours celui-là. C'était le sourire merveilleux de sa mère. C'était tout ce qui lui restait d'elle. Il vit se sourire dans ses pensées et prononça l'incantation, c'est alors qu'un chien bleuté sorti de sa baguette magique et se mit a courir entre les élèves, il ouvrit les yeux et un sourire se dessina sur son visage. Il avait de nouveau réussi. Il laissa le chien courir encore quelques instants et arrêta le sortilège en levant sa baguette. Certains le regardait avec admiration et d'autres avec envie, il produisait un patronus corporel, mais lui il était en septième année, il avait eu le temps de s'entraîner, certains n'était qu'en cinquième année dans cette pièce.
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Sam 4 Oct - 15:02.
Toujours en se promenant entre les élèves pour corriger leurs mouvements ou leur donner quelques conseils, Jey adressait des pouces levés aux élèves qui parvenaient à produire un patronus corporel. Il tapota sur l’épaule de Conrad, enthousiaste.

- Très bien Monsieur Beckett. Je vois que vous vous êtes bien entrainé.

A ceux qui n’y arrivaient pas, ou avaient l’air d’hésiter, il distribuait les encouragements, s’assurant qu’ils avaient bien compris que ce n’était pas de leur faute et qu’encore un peu d’entrainement, ou d’expérience personnelle, règlerait le problème de soi même. Il ne voulait surtout pas que ceux là quittent la salle de cours, quelle que soit leur année d’étude, persuadés que leur niveau était mauvais. Après un moment, il frappa dans ses mains, réclamant l’attention de tous.

- Bien, je pense qu’on est bon. Vous pouvez vous assoir.

Les chaises revinrent d’elles mêmes vers les places qu’elles occupaient avant la partie pratique. Jey sourit.

- Voila, est ce que quelqu’un peut me décrire ce qu’il a ressentit en lançant le sort, que le patronus soit corporel ou non ?

Il regarda autour de lui, plein d’espoir. Il savait que les élèves n’étaient pas toujours enthousiastes à l’idée de parler de leur expérience personnelle, mais peut être quelques uns se sentiraient assez sûrs d’eux pour cela.



Spoiler:
 
avatar
Jeremiah Van Tassel
this is the wizzarding world of
Je suis professeur
informations
Je suis professeur

ϟ messages : 403
ϟ entrée : 15/10/2012

♦ Nota Bene
: tout le monde est bienvenu
: cedric d.-podmore, pio da braccio, rosaleen mccardle
: sa baguette, du chocolat, des trucs



Message Posté Mar 14 Oct - 18:07.
Jey interrogeât quelques élèves brièvement, chacun décrivant avec leurs propres mots les sentiments de chaleur et de joie qu’ils avaient ressentit dans leur être, naissant dans leurs cœurs, et se diffusant dans leurs veines et muscles jusqu’à filer à travers leurs baguettes, lorsqu’ils avaient jeté le sort. Il hocha la tête, attentif à ce qu’ils disaient. Enfin, il sortit sa propre baguette de sa poche et, après que le tableau ce soit effacé de lui-même sur un mouvement de sa main, de nouvelles lettres se tracèrent pendant qu’ils donnaient les ultimes consignes.

- Bien, bravo à tous, vous avez été très attentif aujourd’hui, je vous en félicite.

En effet, ils avaient fait leurs exercices, avaient bien répondu aux questions, et aucun incident n’était survenu. C’était un bilan positif.

- Je vous rappelle qu’un parcours pratique de défense sera organisé bientôt, donc n’oubliez pas de vous entrainer. J’ai hâte de vous voir vous débrouiller sur le terrain.

Il pointa le tableau d’un geste du pouce par-dessus son épaule.

- Comme vous pouvez le voir, j’attends un devoir sur les sorts de boucliers en général et leurs fonctionnements pour la semaine prochaine. Ca ne devrait pas être trop dur. Bonne journée à tous.


Il laissa les élèves ranger leurs affaires et sortir de la salle alors que la cloche retentissait dans le vieux château. Jey, quant à lui, remit sa baguette dans sa poche, ramassa les quelques papiers qui trainaient, et repartit en direction de son bureau dans l’espoir de pouvoir corriger quelques copies avant le déjeuner.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

DCFM n°2 - Boucliers et protections

T H E . F E A T H E R . O F . A . P H O E N I X :: defense against the dark arts room

Sujets similaires

-
» Combat avec boucliers de duels judiciaires
» Examen de DCFM - Toutes années
» Boucliers psychiques
» [Règles de tournoi] Protections opaques
» Flèches vs boucliers

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: