VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Pour toi Domina, je prendrai le risque de créer un nuage violet radioactif
ϟ celui qui lit ce titre est un elfe de maison. Ceci était la touche d'humour de Thor.
avatar
Ivy R. Flint-Bailey
this is the wizzarding world of
Je viens de Durmstrang
informations
Je viens de Durmstrang

ϟ messages : 6
ϟ entrée : 01/11/2013



Message Posté Mer 1 Jan - 19:45.
Pour toi Domina, je prendrai le risque de créer un nuage violet radioactif
AVEZ VOUS DEJA VU UNE LICORNE A DOS D'ANTILOPE ? NON BEN OUVREZ VOS YEUX LES JELLYS ON ARRIVE

   

   
informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Les BBiens et DTiens qui ont le swagg et qui participent à la battle
   ϟ  étiologie du statut subjectif ▬  Mini RP pour BB & DT
   ϟ  datation approximative du moment exact ▬ OSEF
   ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ idem
   ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬   idem
   ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Votre rp se déroule-t-il lors de la saison 1, 2 ou 3 de VS ?
   ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  Numéro & titre de l'intrigue globale en cours lors de ce RP.
   ϟ chatiment divin exigible ▬  Comme tu veux Domi
   
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 1 Jan - 20:12.
Poudlard. Poudlard était le lieu de massacres, de sang, de douleurs. Poudlard était un endroit pour les gens mauvais. Tout l'inverse des deux autres écoles européennes de magie, Beauxbâtons et Durmstrang. Je n'étais pas heureux de me trouver ici. Pourquoi ? Parce que jamais cet endroit ne m'avait attiré. J'avais peur. Peur des surprises désagréables que pouvaient me réserver cet endroit. Je sentais l'air froid de l’Écosse, pays lugubre et macabre, qui se diffusait dans mon corps. Je respirai bruyamment. Je sentais de multiples ondes négatives qui m'assaillaient. J'avais peur, j'étais en colère. Poudlard représentait le mal. Il fallait faire payer à ses élèves le prix de leurs fautes.

Nous avions trouvé une salle de potion. C'était parfait. Il n'y avait que des verreries disposées en tous sens, en tous emplacements. Il aurait suffit de donner une petite pichenette bien placée dans l'un des objets bien trop fragiles pour que l'effet domino provoque un tremblement de terre dans les lieux. Il n'y aurait rien eu de mieux. Pourtant, nous ne voulions pas de cette pichenette, nous ne voulions pas de ce domino. Nous voulions plus. Car Poudlard devait subir un choc, un grand coup. Poudlard devait comprendre qui était le patron.

« Allez-y ! Cet endroit doit ressembler à tout, sauf à une salle de potion. »

HRP:
 
avatar
Ivy R. Flint-Bailey
this is the wizzarding world of
Je viens de Durmstrang
informations
Je viens de Durmstrang

ϟ messages : 6
ϟ entrée : 01/11/2013



Message Posté Mer 1 Jan - 20:36.
Tout en Poudlard la dégoutait, n'était-ce pas après tout l'école dans laquelle Voldemort avait suivi sa scolarité ? N'était-ce pas pas après tout à Poudlard qu'avait étudie Thadéus Pritchard ? A qu'il était beau de faire de la Russie et de Durmstrang le bouc émissaire de chaque problème pointant le bout du nez en Europe quand le Royaume-Uni et Poudlard avait contribué à former tant de mages noirs, tant de dictateurs en puissance.
Ses pas résonnaient sur les dalles de pierres des escaliers menant aux cachots, se répercutant avec un écho rageur sur les murs. Jamais elle n'avait ressenti autant de haine, de dégout pour un quelconque endroit. Elle ne gardait certes pas de bon souvenir de sa scolarité à Beauxbâtons mais en cet instant elle s'estimait heureuse d'avoir échappée aux couloirs humides et pestilentiels de l'école de sorcellerie britannique.

L'union faisait la force, elle découvrait aujourd'hui la véracité de ces mots. Car oui, elle n'était pas seule cette fois-ci, d'autres élèves de Durmstrang et même des français partageaient son dégout. Il était temps de montrer aux anglais de quels bois on se chauffait sur le continent.
« Allez-y ! Cet endroit doit ressembler à tout, sauf à une salle de potion. »
Un brouhaha affirmatif se fit entendre, elle ne connaissait pas celui qui avait prononcé ces mots et ne voyait même pas de qui il s'agissait mais peu lui importait. Se ruant à l'intérieur de la salle de potion elle ouvrit sauvagement les placards, rafla tout une étagère d'ingrédients qu'elle mis en vrac dans un chaudron avant de crier :
« Nous allons leur montrer de quoi nous sommes réellement capable !  »

avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 1 Jan - 23:12.
Poudlard.
Mais quelle idée d’appeler une école Poudlard, sincèrement ? Première grande question à laquelle je n'ai jamais trouvé de réponses.
Ils ont un sens de l'humour étrange en Angleterre.
Non, pire que l'Angleterre ou le Royaume-Uni pour les pointilleux.
L'Ecosse.
C'te blague quoi. Pourquoi aller s'exiler là bas ? Bon, le château a bonne mine même si la bouffe n'est pas au top. Mais la question n'est pas là.
Non, aujourd'hui, c'est l'heure d'agir. Se plaindre. Montrer notre colère. Crier, lever le poing et marcher sur cette école de magie. Aujourd'hui, on allait tout casser. Aujourd'hui, on s'en prenait à Poudlard parce que ses murs le méritaient bien.
La question n'est pas de savoir quel jour nous sommes. La question n'est pas de savoir comment une délégation en colère d'habitants de Beauxbâtons et de résistants de Durmstrang se retrouvent là. La question n'est même pas d'expliquer tout le fond du "pourquoi".
Non, la question est :

"On casse quoi en premier ?"

On descend les escaliers un peu à tatillon avant de se retrouver devant une salle immense. Une cave, une salle de classe horriblement bien rangée, ordonnée, triée. Des échantillons bien étiquetés, des tables propres, des chaudrons alignés au fond de la salle.

- Allez-y ! Cet endroit doit ressembler à tout, sauf à une salle de potion.

Je ne peux qu'approuver cet encouragement lancé par quelqu'un dans la foule tandis que celle-ci répond par une exclamation décidée.
Et puis c'est l'anarchie. Tout le monde se précipite à l'intérieur, les étagères sont les premières à être détruites. Moi je m'occupe avec d'autres de renverser les tables et casser les chaises. Les fioles d'ingrédients renversées sur le sol commencent à changer de couleur, à fumer ou à exploser par endroits. Ils en auront pour des semaines pour réparer les dégâts... En espérant que ca ne nous explose pas à la figure avant.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 12 Jan - 19:39.
La colère. La colère m'envahissait. Poudlard, ces murs qui avaient tant changé ma meilleure amie. Qui l'avait fait aimer un être ingrat, indigne d'elle qu'elle avait désormais oublié. Le sort que je lui avais lancé aurait dû la rendre comme avant. Mais ce n'était pas facile, beaucoup plus difficile de lui faire oublier Amadeus à une Evangeline amoureuse qu'à n'importe qui d'autre. Je devais me retenir, à chaque fois. Mais là, en ces murs, ma rage bouillonnait, voulait s'échapper par tous les pores de ma peau pour détruire cette école atroce où son amour était "né". Elle est à moi, Evangeline. Pour toujours. Et plus jamais il n'aurait son amour. Ces murs en témoigneraient, subiraient ma colère jusqu'à la fin de notre attaque. Ils témoigneraient aussi de ma rage pour la perte de la vie d'un innocent. De mon amour. De celui qui comptait le plus.

Dévalant les escaliers, je pris ma baguette pour égratigner les murs. Le bout était transformé pour faire le plus de désastre possible. J'entrai dans la salle de potions dans les dernières, mon plan devant se faire après la démolition. Les élèves français et russes démolissant tout, il ne me serait toujours plus simple d'accéder aux murs. Grimpant sur l'étagère qu'on avait envoyé valser au sol, je me mis à faire des graffitis au mur. Le plus grand morceau était un dragon et une licorne enlacés. Comme ils allaient regretté d'être aussi indigne de la magie.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 15 Jan - 19:15.
La salle est dans un état pitoyable. Elle sent tantôt la banane, tantôt les égouts. Toutes les étagères démontées, les fioles brisées, les meubles brûlés, les livres déchirés, les chaudrons cabossés, le matériel éparpillé, le lustre anéanti, même la petite fenêtre n'a pas survécu à la rafale de furie qui s'est abattue sur Poudlard.
Mais la rage n'en fini pas, la rage est encore là. Il faut détruire, casser, anéantir, réduire l'espoir à l'état de tesson de poterie ratée.
On en veut plus. Encore plus. Tandis que les autres achèvent leurs œuvres, j'escalade tant bien que mal une pile d'objets non identifiés et clame :

- TOUS A LA GRANDE SALLE, ON ENVAHIT LE CHATEAU !

Alors, dans une cohue rare, un brouhaha sans nom et des pas qui martèle le sol, tous se précipitent dans le couloir en hurlant, la baguette levée, certains tenant des bouts de bois/métal/non identifié dans le main et tapant de toutes leurs forces sur les murs à mesure qu'ils avancent. Je me précipite à leur suite en manquant de m'écrouler au sol en sautant de mon perchoir.
C'est la folie. C'est l'anarchie. C'est la révolte.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Pour toi Domina, je prendrai le risque de créer un nuage violet radioactif

T H E . F E A T H E R . O F . A . P H O E N I X :: potions room

Sujets similaires

-
» « Allons faire le tour de ce territoire pour se changer les idées. » || Foudre Divine & Nuage des Danses.
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...
» L'abus de café est déconseillé pour la santé [PV Fuuyusuke ]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: